MetalZone débarque sur ton mobile !

Mikael Akerfeldt de Opeth sur les 20 ans de Blackwater Park : "J'étais amer et abattu - je n'avais pas beaucoup d'espoir pour nous"

à 12 h 23 min
Lecture 4 min.
© Mick Hutson/Redferns

Dans le cadre de la célébration du 20e anniversaire de l’album Blackwater Park de Opeth, Guitar World a mis en ligne un article contenant des extraits d’interview du frontman Mikael Åkerfeldt.

Largement considéré comme l’un des plus grands albums de Metal Progressif de tous les temps, Blackwater Park, sorti en 2001, est l’album qui a permis à Opeth de sortir de l’ombre et de s’imposer comme l’un des groupes les plus prometteurs de la musique Metal.

Plus diversifié sur le plan stylistique que les quatre albums précédents, avec un son plus clair grâce à la production de Steven Wilson, ses huit pistes tentaculaires ont montré l’étendue sauvage de l’imagination du chanteur, guitariste et leader Mikael Åkerfeldt, alors âgé de 26 ans seulement.

Death Metal frénétique et symphonies mélodiques s’entremêlent puis se fondent dans des berceuses acoustiques éthérées, avec des interludes de jazz et des doigtés folks qui adoucissent l’attaque vers des extrêmes majestueux. Et malgré l’assaut d’idées et les embellissements complexes qui détaillent beaucoup de ses riffs, il y a une fluidité frappante qui correspond à une exécution sans faille.

L’album numéro cinq allait ouvrir la voie à la reconnaissance mondiale et aux accolades qui l’accompagnent, mais à l’époque, la vie était très différente pour Åkerfeldt qui, de son propre aveu, avait l’impression d’être sur une route qui ne menait nulle part…

C’est bizarre de parler de ces chansons maintenant qu’elles ont 20 ans“, raconte-t-il à Guitar World, depuis sa maison de Stockholm, en Suède, par une chaude journée d’été.

Je vivais dans un petit appartement d’une chambre à coucher et je n’avais pas grand-chose pour moi ou pour le groupe. Nous avions fait quatre disques auparavant et cela n’avait pas donné grand chose. Je veux dire, les gens qui nous aimaient nous aimaient vraiment, mais ils étaient trop peu nombreux.

On n’a jamais eu de retour ou d’aide. Donc pour moi, notre avenir était sombre… tout comme la musique ! Je n’avais pas de grands espoirs, mais j’étais fier de la musique que j’avais écrite. Je m’étais aussi fait à l’idée que nous ne réussirions peut-être jamais. Lorsque nous avons commencé, j’étais jeune et je pensais qu’un contrat d’enregistrement signifiait que tout était pratiquement gagné… Je n’étais pas tellement un raté après tout ! Mais cela ne s’est pas avéré vrai. On avait fait quatre albums et j’étais un vrai loser [rires].

Il est difficile d’imaginer que le leader de Opeth pensait à lui de cette façon, mais ce sentiment de ne jamais avoir réussi était quelque chose qui lui pesait. Bien qu’il appréciait leur succès underground, il ne pouvait se défaire du sentiment que son groupe pouvait faire beaucoup mieux.

Je ne me comparais pas à mes pairs dans le domaine de la musique, mais aux personnes avec qui j’étais allé à l’école“, poursuit-il. “De vieux camarades de classe, que je croisais de temps en temps et qui avaient des carrières florissantes. Même si je trouvais leurs carrières ennuyeuses, au moins ils avaient de quoi survivre. J’étais amer et abattu, je pense, en écrivant pour ce disque. Je n’avais pas beaucoup d’espoir pour nous. Tout ce que je savais, c’est que j’aimais la musique que j’avais écrite…

Et vous connaissez le reste de l’histoire et le triomphe subséquent de Opeth dans le monde du Metal…

L’édition du 20e anniversaire de Blackwater Park sortira le 16 juillet. Les précommandes pour toutes les versions (ainsi que d’autres articles commémoratifs comme un T-shirt Blackwater Park ou une bougie) sont disponibles sur opethblackwaterpark.com.

Opeth – Blackwater Park :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : guitarworld.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Opeth
L'actu Metal Progressif