Les reviews utilisateurs sont de retour !

Le guitariste de Killswitch Engage déclare que faire la première partie de Iron Maiden a été "brutal" & parle de la façon dont les icônes du Metal ont traité son groupe

à 11 h 15 min
Lecture 4 min.
Le guitariste de Killswitch Engage déclare que faire la première partie de Iron Maiden a été "brutal" & parle de la façon dont les icônes du Metal ont traité son groupe

Lors d’une apparition sur le podcast NFR, Adam D., guitariste de Killswitch Engage, a parlé de l’expérience de faire la première partie de légendes du Metal telles qu’Iron Maiden, revenant sur les réactions du public, la façon dont les musiciens se sont comportés, et plus encore.

En parlant de son expérience en première partie de Iron Maiden, Adam a expliqué : “Certains de ces shows ont été des moments brutaux, sans âme [rires]. Encore heureux, les membres de Iron Maiden sont tous formidables, ce sont des gens merveilleux, tout simplement magnifiques.”

“On s’est éclatés en dehors de la scène, mais sur scène, il y avait des shows avec des gens qui croisaient les bras et qui fronçaient les sourcils, en mode : ‘Grouille-toi, je suis là pour Maiden’.”

“C’est bon, on va juste jouer 30 minutes et ensuite on va se barrer d’ici, alors calmez-vous les gars. Ce sont les membres de Maiden qui nous ont demandé d’être là. C’était leur idée, ne tirez pas sur le messager ! [rires]”

Plus tard, il a ajouté : “De nos jours, il y a toute la première rangée de gens qui ne regardent que leur téléphone, du genre, ‘Oh, putain, je vais faire des courses maintenant, prévenez-moi quand c’est fini’. Oh, mon dieu…”

“C’est le côté bizarre d’être un musicien en tournée et de faire de grands shows, je suis sûr que les gens qui ne sont pas dans des groupes ne pensent pas à ces choses-là.”

“Les gens pensent qu’être dans un groupe c’est juste… glamour, ‘Oh, c’est génial, et vous êtes si riches’. Vous ne comprenez pas, les gars, on fait ça parce qu’on aime le Metal, ce n’est pas pour être glamour et riche !”

En 2019, le bassiste de KSE, Mike D’Antonio, a parlé de la tournée de son groupe avec Maiden dans une interview pour Thunder Underground (via UG).

Il a déclaré : “C’était la première des tournées Beast où ils revenaient et jouaient beaucoup de vieux trucs, des trucs qu’ils n’avaient pas joués depuis un moment, comme Flight of Icarus. C’était génial. La setlist était incroyable. Les gars étaient super super sympas.”

“Bruce [Dickinson] venait de temps en temps dans notre loge. Il était tout excité par ses lance-flammes – oui, il avait deux lance-flammes. Un jour, il est venu en courant dans notre loge et a dit : ‘J’ai des lance-flammes’, puis il est reparti en courant. On s’est dit : ‘Qu’est-ce qui se passe ?’.”

Mike a poursuivi en citant la seule règle que Maiden a donnée à KSE pendant la tournée : “Ils nous ont donné une règle, en plus d’être sur scène à l’heure : ‘Ne crachez pas sur la scène’. Et si Iron Maiden vous donne une règle à suivre, vous la suivez. Ils auraient pu dire bien d’autres choses, mais ils ont été super sympas, très cordiaux.”

“Le premier jour, ils nous ont donné trois seaux de bière et de champagne Iron Maiden. Ils nous ont fait sentir qu’on faisait partie de l’équipe. Et c’est ce qu’on veut ressentir, surtout avec un grand groupe comme celui-là. Ils n’étaient pas obligés de faire tout ça. Ils auraient pu simplement dire : ‘Restez dans votre bus, on se fout de vous’, mais ils nous ont fait sentir qu’on était de la famille. Je ne l’oublierai jamais.”

À la question de savoir comment le public de Maiden a réagi à son groupe, le bassiste a répondu : “La foule, c’était une autre histoire. Vous êtes le groupe qui empêche les gens de voir leur groupe préféré. Alors, ils te tolèrent… certains vont t’adorer, mais la grande majorité – 99,9 % des gens – veulent juste voir Maiden, et ça se sent [rires].”

“Le bon côté des choses, c’est que ça te rappelle que parfois tu dois tout donner, peu importe ce qui se passe en dessous de toi. Parfois, il faut juste regarder en arrière, fixer le groupe et s’amuser avec les gars sur scène. Mais bon, je suis sûr que cette tournée nous a valu quelques fans.”

“Et comme je l’ai dit, nous jouions devant de très grandes foules, entre 40 000 et 80 000 [fans] par soir. Parfois, nous jouions deux soirs de suite devant 40 000 personnes. Je n’oublierai jamais ça. Peu importe si les gens nous aimaient ou nous détestaient, c’était dingue.”

Adam D. sur le podcast NFR :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Killswitch Engage
L'actu Metalcore