Dee Snider, de Twisted Sister, annonce un concert en streaming & parle des "royalties" ridicules du groupe !

à 16 h 46 min
Lecture 4 min.
Dee Snider dit que "c'est n'importe quoi" quand des groupes reviennent après avoir annoncé leur tournée d'adieux
© John Raptis
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Le chanteur de Twisted Sister, Dee Snider, a récemment annoncé la sortie de son cinquième album solo, Leave A Scar, le 30 juillet via Napalm Records. Pour célébrer la sortie de l’album, Dee a également annoncé un concert en streaming le jeudi 29 juillet.

Le concert en streaming comprendra une performance très spéciale de Dee Snider qui a eu lieu au Stereo Garden de Patchogue, New York, le 11 juin. Les billets sont disponibles sur Metaldepartment.tv.

Dee Snider a été rejoint par son camarade de groupe, Mark “The Animal” Mendoza, sur scène pendant le concert à Patchogue pour une interprétation de la chanson classique de Twisted Sister, Under The Blade.

Selon Dee, la capacité d’accueil du concert était limitée à 200 personnes vaccinées ou testées en raison des restrictions liées à la Covid-19.

Leave A Scar

L’album a été produit par Jamey Jasta (le frontman de Hatebreed) et coproduit, mixé et masterisé par Nick Bellmore. Leave A Scar voit Dee Snider poursuivre dans la direction revigorée de For The Love Of Metal de 2018.

Dee Snider a déclaré à propos de son nouvel opus : “À la fin de 2020, je savais que non seulement je devais retourner en studio, mais que pour la première fois depuis les années 90, je voulais – non, j’avais besoin – de faire partie du processus d’écriture. J’ai contacté mon producteur Jamey Jasta et lui ai dit que j’étais prêt à faire un autre disque. Leave a Scar est rempli de messages destinés aux voix silencieuses du monde qui ont besoin de quelqu’un pour parler en leur nom. C’est mon but.”

À lire aussi : Kurt Cobain de Nirvana "avait plus de feeling et de personnalité" à la guitare "que la moitié des shredders", selon Nuno Bettencourt

Twisted Sister & les royalties

Twisted Sister a mis fin à ses activités en 2016 après avoir effectué une tournée d’adieux à l’occasion de son 40e anniversaire. Le tout dernier concert du groupe a eu lieu en novembre de la même année – 20 mois après le décès du batteur de longue date de Twisted, A.J. Pero.

Dans une récente interview accordée à The Metal Voice, Dee Snider a déclaré que le groupe n’avait reçu presque aucun revenu de ses premiers succès et que cela ne semblait pas inclure une part des ventes du groupe avant sa séparation en 1987.

Dee a déclaré : “Twisted Sister n’a commencé à recevoir des royalties sur les ventes d’albums que lorsque nous avons enregistré Heroes Are Hard To Find pour la bande originale de Strangeland [1998]. Pour que le groupe se reforme, la maison de disques a payé nos dettes ; c’était en 1997. Le groupe s’était séparé pendant 10 ans, nous avions vendu des dizaines de millions de disques, et nous n’avions pas reçu un seul chèque de ‘royalties’.”

Il a ajouté que lorsque la reformation a été envisagée, le patron de Atlantic Records, Ahmet Ertegun, a été consulté : “Quelqu’un lui a fait remarquer que nous étions toujours dans le rouge après toutes ces années. Ils ont essayé de nous réformer et lui ont dit : ‘Ahmet, peux-tu effacer l’ardoise de ces gars-là ? Ahmet, ils nous ont assez donné’. Ahmet Ertegun n’a probablement pas prêté attention à ces choses ou ne les connaissait pas, mais il a dit : ‘Ils ont assez payé – effaçons l’ardoise’. Et c’est ainsi que nous avons commencé à recevoir les chèques de ‘royalties’.”

“Ceux qu’on aurait dû recevoir [pour] ces gros albums, on ne les a jamais eus. En 2001, Napster est arrivé, et quelques années plus tard, les gens ont arrêté d’acheter des disques – donc nos chèques de ‘royalties’ sont une blague.”

Il a conclu en assumant la responsabilité de la première séparation de Twisted Sister : “Une grande partie de la jeune génération a tendance à montrer du doigt et à ne pas vouloir assumer la responsabilité de ses actes, surtout quand les choses tournent mal. Quand j’ai fait foirer Twisted Sister – et je l’ai fait – j’étais le seul responsable. Je n’ai pas montré du doigt les autres membres du groupe. Au bout du compte, c’était moi le problème et c’est à cause de moi que nous nous sommes séparés. J’en prends tout le crédit et toute la responsabilité. Je prends aussi le crédit pour les bonnes choses. Nous avons vendu 10 millions de disques – de rien !”

Plus de détails, dont l’artwork et la tracklist, sur Leave A Scar sont disponibles ici !

Dee Snider – I Gotta Rock (Again) :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Delicate Sound Of Thunder

Pink Floyd
Delicate Sound Of Thunder

Par Slipknot28, le 25/09/2022
Ozzy Osbourne sort la chanson éponyme de son nouvel album, Patient Number 9, avec Jeff Beck comme invité

Ozzy Osbourne
Patient Number 9

Par TonyOsbourne13, le 19/09/2022
Van Halen

Van Halen
Van Halen

Par Kingeddie, le 18/09/2022
Plus d'actus sur Dee Snider
L'actu Heavy Metal