Que sont-ils devenus ? : 8 groupes qui ont fait leurs débuts aux côtés de Metallica dans Metal Massacre

à 19 h 08 min
Lecture 9 min.
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Ultimate Guitar vient de publier une liste composée des “8 groupes qui ont fait leurs débuts aux côtés de Metallica dans Metal Massacre”. Découvrez tous les groupes ci-dessous !

L’article est accompagné de l’introduction suivante : “Le légendaire premier numéro de la longue série de compilations, Metal Massacre, de Metal Blade n’est pas seulement important parce que c’est là que l’histoire de Metallica a officiellement commencé. Il est également important parce que l’idée qui se cache derrière, les groupes qui y ont participé et la réception de la compilation sont autant de preuves de l’amour et du dévouement qui ont alimenté la scène Heavy Metal américaine au début des années 80, à l’époque où elle était underground. Metal Massacre a été réalisé pour les fans par les fans !”

“L’histoire du premier Metal Massacre est également étroitement liée aux humbles débuts de Metal Blade Records, aujourd’hui l’une des plus importantes maisons d’édition dans le domaine de la musique extrême. En 1981, Brian Slagel, employé d’un magasin de disques de Los Angeles et métalleux invétéré, a décidé de créer sa propre maison de disques, principalement pour promouvoir tous les groupes de Metal underground de Los Angeles dont il était fan. L’année suivante, Metal Blade devient officiellement une réalité avec la sortie d’un album de compilation intitulé The New Heavy Metal Revue presents Metal Massacre, qui présente dix groupes de Metal de Los Angeles ayant un besoin urgent de reconnaissance.”

“Sur le point de devenir le mastodonte de l’industrie tel que nous le connaissons aujourd’hui, Metal Blade a continué à publier de nouvelles itérations de Metal Massacre, la dernière étant sortie cette année. D’innombrables groupes qui ont depuis acquis un statut légendaire ont fait leurs débuts sur ces compilations, notamment Metallica, Slayer, Voivod et bien d’autres.”

“La première édition de la compilation s’est avérée extrêmement populaire et jouit d’un certain statut de culte auprès des auditeurs modernes. Trois versions différentes ont été publiées, certains groupes ayant abandonné et rejoint la compilation, et d’autres – comme Metallica – ayant légèrement modifié leurs titres. Nous allons examiner ici les groupes figurant sur la première version et ce qu’ils ont fait plus tard dans leur carrière !”

8 groupes qui ont fait leurs débuts aux côtés de Metallica dans Metal Massacre :

À lire aussi : Gaahls Wyrd entamera sa tournée européenne avec Gaerea et Saor demain

Steeler – Cold Day In Hell :

Aujourd’hui, Steeler est généralement considéré comme une petite mais importante note de bas de page dans l’évolution du jeu de guitare Rock, principalement parce qu’il a été le premier foyer créatif d’Yngwie Malmsteen lorsqu’il a déménagé aux États-Unis. Le groupe n’a sorti qu’un seul album studio – l’éponyme Steeler – avant de se séparer, chaque musicien poursuivant d’autres projets.

Cependant, la chanson présentée ici représente la toute première version de Cold Day In Hell, avant que tous les membres du groupe, à l’exception du fondateur, du chanteur et du guitariste rythmique Ron Keel, ne fassent partie du groupe (c’est-à-dire avant qu’Yngwie ne prenne en charge la guitare). La chanson elle-même représente une tranche groovy de Hard Rock bluesy, parfaite pour être jouée dans des bars brumeux ou pour partir au soleil couchant, et elle est tout aussi étonnante que la version que l’on trouve sur le seul album studio de Steeler.

Bitch – Live For The Whip :

Bitch a été le premier groupe à signer avec Metal Blade Records après une brève discussion entre Brian Slagel et David Carruth, le guitariste du groupe, et le premier groupe que Brian a approché pour la compilation Metal Massacre.

La chanson présentée était une première version démo de Live For The Whip, qui a ensuite été réarrangée pour le premier EP du groupe, Damnation Alley de 1982. Inspiré par les performances théâtrales et macabres d’Alice Cooper, Bitch s’appuie fortement sur le côté Shock Rock BDSM-esque, tant en termes d’extravagance sur scène que de contenu lyrique. Pour cette raison, Bitch est devenu une cible de choix et l’un des principaux arguments utilisés contre la musique Metal lors de la controverse du Parents Music Resource Center.

Bien qu’il n’ait sorti que trois albums studio – le dernier étant Betsy en 1989 – Bitch est toujours actif aujourd’hui, avec la chanteuse Betsy Bitch comme seul membre original.

Malice – Captive Of Light et Kick You Down :

Apparemment, Malice était considéré comme assez lourd à l’époque pour être le seul groupe à avoir deux titres différents sur la compilation. Avec une influence évidente de Judas Priest mais une approche beaucoup plus déséquilibrée du jeu, Captive Of Light et Kick You Down (titre disponible ci-dessous) sont tous deux très divertissants à écouter et offrent un aperçu du Metal underground américain du début des années 80, mais le groupe lui-même n’est malheureusement jamais devenu aussi important que les autres groupes de cette liste. Malice a réussi à sortir six albums studio et est resté actif jusqu’au décès du guitariste principal Mick Zane en 2016.

Ratt – Tell the World :

Pour quiconque a vécu dans les années 80 ou est un fan de Glam Metal, Ratt n’a pas besoin d’être présenté. Les rongeurs sexy en spandex de San Diego ont joué un rôle essentiel dans l’hystérie collective due au Glam Metal des années 80 et sont devenus l’un des groupes les plus populaires du genre – des chansons comme Round And Round, Lay It Down et Back For More sont devenues emblématiques de la décennie et sont toujours diffusées sur les ondes.

Cependant, avant même de sortir l’EP éponyme, Ratt a fait ses débuts sur Metal Massacre avec une première version de Tell The World, qui figurait également sur la face B de l’EP.

Avatar – Octave :

On sait si peu de choses sur ce groupe que vous trouverez difficilement des informations à son sujet, même sur des sites web omniscients, surtout dans le monde actuel où les pionniers de Göteborg ont établi un monopole sur leur nom dans le monde de la musique. Néanmoins, l’écoute du titre instrumental Octave est une expérience particulièrement gratifiante, encore enrichie par la production excentrique et les fréquents moments Deep Purple-esque.

Cirith Ungol – Death Of The Sun :

Contrairement aux autres groupes de cette liste, Cirith Ungol avait déjà auto-édité son incroyable premier album Frost And Fire lorsque Metal Massacre est sorti. Bien que le groupe de Metal basé à Ventura n’ait jamais atteint les sommets de popularité de Metallica ou de Ratt, il était – et est toujours – une puissance underground comme aucune autre, surtout en ce qui concerne ce que nous appelons aujourd’hui le “Trad Metal”.

La vue de la pochette d’album de Cirith Ungol, avec l’étonnante illustration d’Elric de Melniboné par le légendaire Michael Whealan, ne manque jamais de faire palpiter le cœur d’un fan de Metal de la vieille école, et même après tant d’années sans reconnaissance du grand public, Cirith Ungol continue de sortir des productions incroyables – n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à Forever Black !

La chanson de Cirith Ungol présentée sur Metal Massacre s’appelle Death Of The Sun et se trouve sur le deuxième album studio du groupe, King Of The Dead, sorti en 1984, qui est généralement considéré comme le meilleur album du groupe à ce jour.

Demon Flight – Dead Of The Night :

Un autre groupe obscur dont la seule chanson connue est celle qui figure sur la première compilation Metal Massacre. Selon la description du vénérable Eduardo Rivadavia sur Allmusic, Demon Flight était moins un groupe qu’un trio de musiciens de session qui se sont réunis pour enregistrer ce titre, probablement à la demande de Brian Slagel lui-même.

Pandemonium – Fighting Backwards :

L’histoire de Pandemonium est douce-amère, et malheureusement bien trop commune dans l’industrie musicale. Composé de trois frères Resch aux yeux écarquillés, venus dans la grande ville pour réussir dans la vie, Pandemonium a commencé par jouer des concerts locaux aux côtés de groupes comme Metallica, Ratt et Slayer dans des clubs désormais légendaires comme le Whisky a Go-Go, le Troubadour et le Roxy.

L’apparition de Fighting Backwards sur Metal Massacre a été le premier pas significatif du groupe sur la voie de la célébrité, et plusieurs albums studio assez bien accueillis ont suivi, mais le groupe s’est dissous en 1989, car il estimait que son approche Glam-tastique n’était pas adaptée au monde des années 90.

Plus tard, les frères David et Eric se sont installés à Seattle. Ils ont essayé sans succès de sortir de nouveaux morceaux en pleine révolution Grunge et ont continué à mener une vie banale mais satisfaisante. Le chanteur Chris Resch a déménagé en Alaska où il a passé le reste de sa vie à s’adonner avec bonheur aux sports extrêmes, mais il est mort prématurément en 2007.

Metallica – Hit the Lights :

Si vous cherchez la version la plus ancienne possible de Metallica, c’est ici. Hit The Lights est la première chanson de Metallica – initialement mal orthographiée Mettallica – jamais enregistrée et publiée, et ce, avant même que Ron McGovney ne rejoigne le groupe. À la place, James Hetfield s’occupait de la guitare rythmique et de la basse, tandis que le guitariste d’origine jamaïcaine Lloyd Grant et Dave Mustaine jouaient de la guitare solo sur des parties différentes.

Cependant, la seconde version de la première Metal Massacre contient une version retravaillée de la chanson, désormais entièrement enregistrée par le quatuor plus familier composé de James Hetfield, Lars Ulrich, Dave Mustaine et Ron McGovney, tandis que le nom du groupe reçoit une correction orthographique bien nécessaire. Inutile de s’étendre sur les futurs exploits de Metallica, la conclusion de cet article sera donc la version ultra sombre de Hit The Lights issue de la première version de la première Metal Massacre.

Solar Guitars: Guitares 100% Metal! Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Texas Flood

Stevie Ray Vaughan
Texas Flood

Par Kingeddie, le 28/09/2022
Si on avait besoin d'une cinquième saison

Harmonium
Si on avait besoin d'une cinquième saison

Par tetsuo_shima_73, le 28/09/2022
Paranoid

Black Sabbath
Paranoid

Par TonyOsbourne13, le 27/09/2022
Plus d'actus sur Metallica
L'actu Heavy Metal