Nickelback va apparemment être poursuivi en justice pour les droits d'auteur de son énorme succès, Rockstar

à 18 h 47 min
Lecture 3 min.
Nickelback va apparemment être poursuivi en justice pour les droits d'auteur de son énorme succès, Rockstar
© Everett Collection, Shutterstock.com

Un magistrat fédéral du Texas a indiqué à un tribunal fédéral de district que Nickelback fait l’objet d’une action en justice pour violation du droit d’auteur, alléguant que le groupe de Rock a copié sa chanson à succès de 2005, Rockstar, à partir d’une chanson antérieure appelée Rock Star.

Les deux titres sont disponibles ci-dessous !

Kirk Johnston a intenté un procès aux membres de Nickelback, Chad Kroeger, Michael Kroeger, Ryan Peake et Daniel Adair, ainsi qu’à l’ancien label du groupe, Roadrunner Records, Warner Chappell Music, Inc. et Live Nation Entertainment, Inc. en alléguant que Nickelback a copié sa composition musicale originale, Rock Star, qu’il a écrite en 2001 alors qu’il était membre de Snowblind Revival.

En août 2001, Snowblind Revival a écrit la chanson Rock Star, ainsi que trois autres chansons originales. Le groupe a fait 15 copies de l’enregistrement et les a envoyées à plusieurs maisons de disques, dont Universal Music Group et Warner Music Group, ainsi que Roadrunner Records, Inc. et Warner Chappell Music, Inc. Kirk Johnston a allégué que Nickelback avait alors un accès direct à sa composition musicale Rock Star.

La plainte de Kirk Johnston

En janvier 2005, Nickelback a sorti la chanson Rockstar sur son album All The Right Reasons. Kirk Johnston a allégué “qu’une grande partie de la musique de Rockstar a été copiée de sa composition originale Rock Star”, notamment “le tempo, la forme de la chanson, la structure mélodique, les structures harmoniques et les thèmes abordés”.

Kirk Johnston a demandé des dommages et intérêts pour violation du droit d’auteur et une injonction contre toute autre violation.

Mercredi (11 août), la juge Susan Hightower a déclaré dans son rapport et sa recommandation au juge Robert Pitman de la Cour fédérale de district pour le district ouest du Texas que la plainte de Kirk Johnston contenait suffisamment de preuves pour être étudiée.

Nickelback a fait valoir que Kirk Johnston ne pouvait pas faire valoir une plainte pour violation du droit d’auteur parce que “fondamentalement, les œuvres en question ne sont pas substantiellement similaires pour un observateur ordinaire”. Le groupe a fait savoir que les œuvres sont si différentes qu’elles ne permettent pas à Kirk de faire valoir une violation du droit d’auteur.

Après avoir écouté les deux chansons, la juge a conclu qu’il est possible pour un juré de déterminer que les œuvres partagent des éléments similaires. Il reste à déterminer si Kirk Johnston sera en mesure de fournir les preuves que ces similitudes atteignent le niveau “substantiel” ou “frappant” compte tenu du niveau d’accès de Nickelback à sa composition originale.

À lire aussi : Sevendust prévoit d'entrer en studio cet été pour enregistrer son nouvel album

Snowblind Revival – Rock Star :

Nickelback – Rockstar :

Tags : Rock Nickelback
Source : blabbermouth.net
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Duality

Cellar Twins
Duality

Par Poggy, le 24/05/2022
Dead Again

Type O Negative
Dead Again

Par Dabdoob, le 22/05/2022
Aerosmith

Def Leppard
Hysteria

Par Steven Perry, le 12/05/2022
Plus d'actus sur Nickelback
L'actu Rock