MetalZone débarque sur ton mobile !

Sting prétend qu'un duc italien l'a escroqué dans la vente d'un vignoble

à 19 h 07 min
Lecture 3 min.
The Police
© D-VISIONS, Shutterstock.com

Sting affirme qu’un duc italien a usé d’un peu de ruse pour que la rock star achète son domaine et son vignoble en Toscane.

L’histoire remonte aux années 1990, lorsque l’ancien leader du groupe The Police et son épouse fréquentaient le domaine et les vignobles de plus de 35 hectares appartenant au duc Simone Vincenzo Velluti Zati di San Clemente.

Dans une interview accordée à Sette, Sting a déclaré : “Le duc nous a offert un verre de rouge dans une carafe lors d’une de nos premières visites à Il Palagio. Nous étions en train de négocier l’achat. Nous aimions beaucoup la propriété, même si elle était en ruines. Le duc m’a demandé si je voulais goûter le vin produit par le domaine et j’ai dit oui. C’était un excellent vin et cela m’a convaincu d’acheter également les vignobles.”

Sting a déclaré que ce n’est que bien plus tard qu’il a découvert que le délicieux verre de vin qui a aidé à sceller l’accord était en fait le produit d’une autre propriété.

“Lorsque nous avons servi le vin du domaine à nos invités, j’ai vu que quelqu’un vidait son verre dans un parterre de fleurs. C’est alors que nous avons décidé de prendre notre revanche et de montrer qu’il était possible de produire un excellent vin à partir des vignobles de [Il] Palagio. Toute notre aventure toscane était en fait une façon de nous venger.”

Depuis lors, Sting a aidé Il Palagio à devenir un domaine viticole de premier ordre, produisant environ 150 000 bouteilles par an. Pourtant, les récents commentaires de la rock star sur la tromperie présumée du défunt duc n’ont pas été bien accueillis.

Les héritiers du duc contre-attaquent

Qualifiant l’histoire du musicien de “calomnie fausse et empoisonnée”, le fils du duc, Simone San Clemente Jr, a pris la défense de son défunt père dans le journal italien Corriere della Sera.

“Outre le fait qu’un gentleman d’expérience internationale comme Sting ne devrait pas confondre Barolo et Chianti, Nebbiolo et Sangiovese, rien ne pourrait être plus étranger au caractère, aux habitudes, au comportement, en un mot, à l’esprit de mon père, que de se comporter comme un aubergiste escroc.”

Simone San Clemente Jr. a en outre qualifié l’histoire de Sting de “rien de plus qu’une stratégie marketing de mauvais goût”, ajoutant que le rockeur “nous doit, à moi et à ma famille, des excuses”.

Le philosophe Edgar Morin, ami du regretté duc, a également pris sa défense : “Sting, qui au départ ne connaissait rien au vin, s’est trompé, ou a tout inventé récemment. Même un enfant peut faire la différence entre un Barolo et un Sangiovese. Et, aucun Toscan – surtout pas Simone – n’oserait tenter un tour aussi absurde.”

À lire aussi : Le guitariste de Steel Panther affirme que la liberté d'expression est en train de mourir en Amérique : "Les talibans peuvent tweeter ce qu'ils veulent, mais pas Donald Trump"

The Police – Message In A Bottle :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock The Police
Source : ultimateclassicrock.com