Mike Portnoy dit que Lars Ulrich de Metallica l'a "beaucoup inspiré", mais pas au niveau de la batterie

à 16 h 27 min
Lecture 3 min.
Mike Portnoy dit que Lars Ulrich de Metallica l'a "beaucoup inspiré", mais pas au niveau de la batterie

Lors d’une apparition dans l’émission 22 Now, présentée par Mark Mendoza, bassiste de Twisted Sister, Mike Portnoy a parlé de ses influences, notamment de Keith Moon et de Lars Ulrich.

Il a déclaré (tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr) : “Ce qui m’a donné envie d’être le genre de batteur que je suis devenu, c’est Kieth Moon.”

“J’ai vu The Kids Are Alright des Who [en 1979], ils l’ont sorti juste après la mort de Keith. Ça faisait déjà 10 ans que j’écoutais les Who, j’ai grandi en écoutant Tommy et Who’s Next, et tous ces trucs. Mais à l’époque, comme vous le savez, nous n’avions pas de VHS et de DVD, donc je n’avais pas vu Keith de mes propres yeux avant la sortie de The Kids Are Alright.”

“Je suis allé au cinéma pour le voir, et juste au début, quand ils arrivent sur scène et jouent My Generation, Keith fait exploser sa batterie et Pete [Townshend] casse sa guitare… Je ne pouvais pas détacher mes yeux de Keith. Je me disais : ‘Non seulement je veux être batteur, mais je veux être un batteur comme ça’.”

“Vous ne pouviez pas détacher vos yeux de lui. Il jouait de la batterie comme d’un instrument solo, et c’est là que je me suis dit : ‘Je veux faire ça, je veux être un batteur comme ça’. Je voulais être un batteur que les gens veulent regarder.”

“J’aime Ringo Starr, j’aime Charlie Watts, j’aime John Bonham, mais Keith avait cette personnalité, je veux dire, il était captivant, et il faisait tout comme un frontman. Malheureusement, c’est pour ça qu’on l’a perdu si jeune et si tôt.”

“C’est ce qui m’a motivé au départ [Keith Moon], et puis plus tard, Lars Ulrich a eu une grande influence sur moi. Pas pour la batterie, mais parce qu’il était le batteur et le leader du groupe. On pouvait voir qu’il avait beaucoup à voir avec leur direction créative, avec l’écriture des chansons, et évidemment avec le fan club et les produits dérivés, donc il m’a aussi inspiré.”

“Voir un batteur jouer le rôle principal m’a inspiré, c’est un peu ce qu’a été mon rôle au sein de Dream Theater pendant toutes ces années – pendant mes 25 ans avec Dream Theater.”

“Je me suis donc modelé entre Keith Moon, Neil Peart et Lars Ulrich, et c’est quelque part entre les trois que j’ai trouvé mon style.”

Interview de Mike Portnoy pour 22 Now :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
No Sleep 'til Hammersmith

Motörhead
No Sleep 'til Hammersmith

Par Lemmy Halford03, le 14/08/2022
Flick of the Switch

AC/DC
Flick of the Switch

Par Eddie Burton, le 14/08/2022
Hard Skool (EP)

Guns N' Roses
Hard Skool (EP)

Par Maxime1963, le 14/08/2022
Plus d'actus sur Sons Of Apollo
L'actu Metal Progressif