Erra annonce l'édition deluxe de son album éponyme avec un nouveau single puissant, Nigh To Silence

à 16 h 14 min
Lecture 4 min.
Erra annonce l'édition deluxe de son album éponyme avec un nouveau single puissant, Nigh To Silence
© Jonathan Weiner (Presse)

Le groupe de Metalcore progressif Erra vient de sortir son tout nouveau single, Nigh To Silence. Le clip vidéo qui l’accompagne a été réalisé et monté par Kevin Johnson. Découvrez-le ci-dessous !

Le single a été sorti pour annoncer la version deluxe à venir de l’album éponyme du groupe (qui est sorti en 2021).

Cette édition augmentée de l’album comprendra sept titres bonus en plus de la liste de titres originale de l’album. La date de sortie est fixée au 18 mars via UNFD, soit un an après la sortie de l’album dans son édition standard.

Parmi les titres bonus figurent quatre nouvelles chansons, dont Nigh To Silence et la version réimaginée de Vanish Canvas avec Courtney LaPlante de Spiritbox, ainsi que trois reprises, à savoir Stockholm Syndrome de Muse, Light My Way de Audioslave et Heresy de Nine Inch Nails.

À propos de cette nouvelle fournée de chansons, le guitariste/chanteur Jesse Cash a déclaré : “Durant la fin de l’année 2020 et le début de l’année 2021, nous avons essayé de profiter du fait de ne pas pouvoir partir en tournée et d’avoir du temps supplémentaire à la maison. Donc, pendant que nous sortions des singles et annoncions notre album éponyme, nous étions aussi en studio afin d’enregistrer de nouvelles chansons pour une édition deluxe du disque. [Nigh To Silence] était notre préférée du lot.”

Cash a poursuivi en parlant un peu plus de Nigh To Silence : “La chanson se déroule sur une terre vide surplombée par la lune. J’avais l’intention d’exprimer autant de solitude que possible. Puis, j’ai pensé à ‘walking in the shadow of my own ghost’ [marcher dans l’ombre de mon propre fantôme], ce qui m’a semblé être la vision la plus solitaire que je pouvais avoir. J’ai écrit la première ligne sur ce que je ressens à propos du processus d’écriture de la musique et sur ma peur profonde d’être oublié ou sans intérêt : ‘Floating song, I caught in a dream and passed it on. Frail and fragile is the ghost that I will carry and time will swallow’ [Cette chanson planante, je l’ai attrapée dans un rêve et je l’ai transmise. Frêle et fragile est le fantôme que je porterai et que le temps avalera].”

Il a ajouté : “Les idées créatives semblent sortir de nulle part, elles sont nourries pour devenir des œuvres complètes, et une fois que c’est fait, je commence immédiatement à passer à autre chose, à tel point que lorsque la chanson est sortie et que les gens l’entendent pour la première fois, j’ai déjà fait mes adieux, j’ai fait mon deuil et je m’en suis complètement détaché.”

“C’est toujours triste, mais aussi cathartique, de remettre la chanson aux auditeurs et d’en abandonner la propriété. Je trouve qu’il est nécessaire, pour grandir en tant que musicien et en tant que personne, de reconnaître constamment l’absence de propriété sur tout sauf sur mon être profond. C’était vraiment spécial pour moi d’écrire enfin une chanson sur la mélancolie discrète liée au processus d’écriture de chansons, et Nigh To Silence est devenu l’une de mes préférées.”

Tracklist :

  • 01. Snowblood
  • 02. Gungrave
  • 03. Divisionary
  • 04. House of Glass
  • 05. Shadow Autonomous
  • 06. Electric Twilight
  • 07. Scorpion Hymn
  • 08. Lunar Halo
  • 09. Vanish Canvas
  • 10. Eidolon
  • 11. Remnant
  • 12. Memory Fiction
  • 13. Sol Absentia
  • 14. Psalm of Sedition
  • 15. Nigh to Silence
  • 16. Vanish Canvas (feat. Courtney LaPlante from Spiritbox)
  • 17. Stockholm Syndrome (Muse cover)
  • 18. Light My Way (Audioslave cover)
  • 19. Heresy (Nine Inch Nails cover)

À lire aussi : Kerry King, Ulcerate, Intervals, Body Count et tous les incontournables de la semaine sont dans la playlist Metal Hebdo

Erra – Nigh To Silence :

Tags : Metalcore Erra