Herman Li de DragonForce pense que les groupes de Rock/Metal modernes sont "trop sérieux"

à 15 h 28 min
Lecture 3 min.
DragonForce : Herman Li révèle que Guitar Hero n'a presque rien payé pour utiliser Through The Fire And Flames
© YouTube

Lors d’une récente interview avec le “geek de la musique le plus occupé d’Internet”, Anthony Fantano, le guitariste de Dragonforce, Herman Li, a déclaré que la majeure partie de la scène Rock et Metal moderne ne semble pas partager le même sens de l’humour que les artistes pop et hip hop, et que cela nuit à la capacité du genre à atteindre le grand public (selon lui).

Faisant probablement référence à Gene Simmons de Kiss et à ses discours répétitifs sur la mort de la musique rock, Li a expliqué : “Évidemment, mon type de musique préféré est le rock – et je vais probablement avoir des problèmes en disant ça – mais les gens disent toujours que le rock est mort, et pour être honnête, il y a une raison pour laquelle le rock ou le metal ne sont pas sur le devant de la scène musicale, et je pense que c’est dû au fait que nous sommes devenus un peu trop sérieux.”

“Je pense qu’une grande partie du milieu est un peu trop sérieuse, beaucoup de rockeurs, ils ont peur de s’amuser. Vous prenez le rap, le hip hop, ils sont sérieux, mais ils sont aussi capables d’injecter du fun, du rire. On écoute les paroles et on se dit : ‘Ok, ok, j’ai compris. Il déconne’.”

“Et je ne parle pas seulement de la musique, mais aussi de l’aspect business. Les rappeurs sont si intelligents ; la manière dont ils sortent leur musique, dont ils manipulent la scène, les actifs numériques, les algorithmes ou Spotify, tout ça. Le rock n’en est pas là, ni le metal, en termes de créativité et de mise à profit des technologies de pointe.”

À un autre moment de l’interview, il a ajouté que l’image des groupes de metal était plutôt rigide et a nommé Five Finger Death Punch comme exemple : “J’ai l’impression que quand on est dans un groupe de metal, on a peur de ne pas être assez macho, de ne pas avoir cette image de gros dur, d’être toujours habillé de la même façon, pour donner ce sentiment d’appartenance à un groupe, de faire partie de cette machine.”

“Prenez Five Finger Death Punch par exemple, c’est un peu ça. Je connais ces gars, ils sont vraiment cool, et je suis ami avec eux. Mais vous savez, ils ont ce genre d’image.”

“De plus, parfois les fans peuvent aussi mal l’interpréter [si vous commencez à trop vous amuser] : ‘Oh, vous n’êtes plus un groupe sérieux’. Vous ne voulez pas tomber dans ce piège, et les gens de l’industrie ne veulent pas que vous fassiez ça.”

DragonForce a publié son dernier album en date, intitulé Extreme Power Metal, le 27 septembre 2019 via Metal Blade Records.

Le groupe jouera quelques festivals européens cet été, notamment le Hellfest à Clisson, le Plane’r Fest à Colombier-Saugnieu et le festival de Nîmes.

Par ailleurs, DragonForce a prévu une tournée européenne (en tant que tête d’affiche) pour la fin de l’année. Vous pouvez trouver les détails des shows francophones ci-dessous.

Concerts francophones de DragonForce en 2022 :

  • 19/11 – Zurich, Suisse : Samsung Hall
  • 27/11 – Paris, France : Zénith
  • 04/12 – Anvers, Belgique : Lotto Arena

À lire aussi : "Il est détesté par beaucoup" ; L'ancien chanteur de Lostprophets, Ian Watkins, paie pour sa protection après avoir été poignardé en prison

Interview d’Herman Li avec Anthony Fantano :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Dragonforce
L'actu Power Metal