Un rapport indique qu'au moins 3% des streams audio en France sont frauduleux

à 13 h 33 min
Lecture 2 min.
Un rapport indique qu'au moins 3% des streams audio en France sont frauduleux
© Chris Karidis (Unsplash)
Solar Guitars: Guitares 100% Metal!

Un nouveau rapport publié par l’Union européenne indique qu'”au moins” 1 à 3 milliards de streams sur les plateformes de streaming comme Spotify ou Deezer étaient “faux” en 2021, ce qui représente près de 3% des parts de marché pour cette année-là.

Apparemment, ces “faux” streams sont générés par des agences de streams payantes et louches qui tentent de soutirer des redevances aux artistes légitimes.

La semaine dernière, le PDG d’Universal Music Group, Sir Lucian Grainge, a qualifié ces agences de “mauvais acteurs”, rendant ainsi publique la question de la fraude en matière de streaming, qui semblait couver depuis des années.

Grainge a notamment écrit dans une lettre : “À présent que l’industrie se développe à nouveau, de nouveaux intervenants, ainsi que certains mauvais acteurs qui ne partagent pas l’engagement [d’UMG] envers les artistes et l’art, sont apparus.”

Les données de 2021 ont été collectées par le Centre National de la Musique (CNM), le service public sous la tutelle du Ministère de la Culture. Pour l’étude en question, le CNM a eu accès à de multiples données provenant de services tels que Spotify et Deezer, ainsi que de multiples distributeurs internationaux dont UMG, Sony Music et le Warner Group.

On estime que, dans le cas le plus bas, près de 5 millions d’euros de redevances frauduleuses ont été versés en 2021. Mais il s’agit là d’une estimation prudente ; dans le pire des cas, ce chiffre pourrait atteindre 15 millions d’euros, et cela ne tient compte que des personnes qui ont été prises en flagrant délit de pratiques illégales et/ou contraires à l’éthique.

Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet ici.

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Tags : Heavy Metal