Phil Lewis de L.A. Guns démolit Mötley Crüe : "C'est un groupe vraiment abominable"

à 15 h 25 min
Lecture 3 min.
Phil Lewis de L.A. Guns démolit Mötley Crüe : "C'est un groupe vraiment abominable"
© YT & Shutterstock

Mötley Crüe est un grand sujet de discussion en ce moment avec la bataille juridique en cours entre les membres du groupe et le guitariste original Mick Mars qui prétend avoir été “arnaqué financièrement”.

Phil Lewis, le leader de L.A. Guns, est l’un des musiciens qui a donné son avis sur la question, lors d’une récente interview avec Thomas S. Orwat, Jr. de Rock Interview Series.

Parlant des allégations selon lesquelles le bassiste Nikki Sixx n’aurait pas joué “une seule note” en concert lors de la dernière tournée des stades de Mötley Crüe, Lewis a déclaré : “Cette situation est incorrigible, n’est-ce pas ? Vraiment. C’est une véritable escroquerie. Mais c’est probablement pour le mieux. S’ils jouaient en direct, dans un grand stade, avec de grosses lumières et Vince [Neil] chantant de la manière habituelle, ils auraient probablement l’air complètement à chier. C’est vraiment un groupe abominable, ça l’a toujours été. Et le seul bon joueur, le seul bon du groupe [Mick Mars], a été écarté sans ménagement.”

Il a ajouté : “Je ne les ai jamais aimés. Je n’ai jamais acheté un de leurs disques. J’ai détesté Girls, Girls, Girls ; j’ai tout détesté. De temps en temps, j’ai attiré l’attention de Nikki, mais il ne m’aime pas. Je me fiche de ce qu’il pense à mon sujet. C’est un imposteur.”

Donnant plus de détails sur son point de vue, il a expliqué : “C’est la malédiction du luxe ; ils sont devenus millionnaires à un âge si précoce qu’ils n’ont jamais vraiment développé de compétences sociales. C’est comme retirer un oiseau du nid alors qu’il n’est pas prêt à voler ; il ne se développera pas. Tous les trois ne sont pas très développés sur le plan social. Ils ne sont pas très doués. Le cas de Mick est tout à fait différent, car il était beaucoup plus âgé qu’eux avant de connaître le succès.”

Il a conclu : “Le succès peut souvent être une punition. Dans leur cas, cela doit être très douloureux en ce moment ; ils ont été idolâtrés pendant si longtemps et maintenant ils sont considérés comme des imposteurs, des escrocs. Ils doivent vraiment souffrir.”

Aux dernières nouvelles, Mötley Crüe est récemment entré en studio avec leur nouveau guitariste, John 5, et leur producteur de longue date Bob Rock pour enregistrer de la nouvelle musique.

Du reste, la tournée des stades de Mötley Crüe avec Def Leppard se rendra en Europe au mois de mai. Les détails des shows dans les pays francophones se trouvent ci-dessous.

Concerts francophones :

  • 16/06 – Clisson (FR) : Hellfest
  • 18/06 – Dessel (BE) : Graspop Metal Meeting
  • 27/06 – Thoune (CH) : Stockhorn Arena

À lire aussi : While She Sleeps annonce une tournée européenne à l'automne avec Malevolence, Thrown et Resolve

Interview de Phil Lewis avec Thomas S. Orwat, Jr. de Rock Interview Series :