Après des années de silence, I See Stars sort deux nouvelles chansons, Anomaly et Drift

à 15 h 50 min
Lecture 2 min.
I See Stars
© ISS (Presse)
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Après des années passées dans l’ombre, I See Stars est de retour et vient de sortir un nouveau double single composé d’Anomaly et Drift ainsi que les visuels qui les accompagnent (à découvrir ci-dessous).

À propos d’Anomaly, Devin Oliver, le chanteur du groupe, a déclaré : “Ce morceau me reste en tête bien après qu’il se soit terminé et, au final, me donne l’impression d’être à la fois vulnérable et puissant. Anomaly a été créé à partir d’une réflexion personnelle et d’une introspection à un moment de ma vie où j’ai fait des allers-retours à l’hôpital pendant deux ans pour lutter contre un trouble neurologique rare qui m’a amené à souffrir de douleurs physiques chroniques, de maux de tête et de dépression.”

“Cela m’a rappelé avec force que l’horloge tourne et que nous devons vivre selon nos propres termes, en restant fidèles à nous-mêmes et à nos valeurs, tout en luttant contre le sentiment de désespoir qui survient lorsque le monde semble se dresser contre nous. Pendant un certain temps, j’ai nourri le regret de penser que j’avais peut-être raté ma chance et que je serais malade pour toujours. Peu importe ce qui se passe dans nos vies, les batailles les plus difficiles que nous menons sont celles que nous livrons à l’intérieur de nous-mêmes.”

“Cette ‘anomalie’ nous rappellera, nous l’espérons, que lorsque l’univers nous met à l’épreuve, cela vaut toujours la peine de rester fidèle à soi-même.”

Interrogé sur Drift, Oliver a également fait part des commentaires suivants : “[Drift] fait un clin d’œil au concept de notre album à venir. Cette chanson a été écrite pour être bipolaire par nature, ne vous donnant pas d’autre choix que de vous abandonner aux flux et reflux de vos pensées et émotions, vous tirant dans et hors de la concentration.”

“Cette chanson met en évidence une certaine clarté retrouvée dans la spirale à laquelle nous nous soumettons tous. Elle continue de tourner sur elle-même et nous force à explorer les profondeurs troubles de nos esprits et les territoires inexplorés de notre propre psyché.”

I See Stars – Anomaly :

À lire aussi : Marduk déclare que l'ex-bassiste Joel Lindholm avait "bu en cachette" avant de faire le salut nazi sur scène

I See Stars – Drift :

Solar Guitars: Guitares 100% Metal! Solar Guitars: Guitares 100% Metal!
Tags : Rock I See Stars