TesseracT tente de mettre en place un système pour partager les pourboires de ses vendeurs de merchandising entre tous les membres de l'équipe, et rétropédale rapidement

à 19 h 15 min
Lecture 4 min.
TesseracT tente de mettre en place un système pour partager les pourboires de ses vendeurs de merchandising entre tous les membres de l'équipe, et rétropédale rapidement
© Tetralens

Les membres du groupe britannique de Metal Progressif Tesseract ont publié un communiqué concernant la récente prise de position controversée de leur batteur Jay Postones sur les pourboires que reçoivent les vendeurs de merchandising lors des shows du collectif.

Dans une déclaration partagée via ses réseaux sociaux personnels, Postones a exprimé son souhait que les pourboires laissés à la personne chargée du merchandising soient répartis entre tous les membres de l’équipe de tournée, y compris le groupe et le personnel technique.

Le message a apparemment été posté en réaction aux pourboires reçus par le responsable du merchandising du groupe pendant la tournée nord-américaine de TesseracT, qui se déroule actuellement avec Intervals et Alluvial.

Dans son récent message sur le sujet, Postones a déclaré (en partie) : “En discutant avec nos pairs, nous avons découvert que certains vendeurs de produits dérivés génèrent plus de 30 000 dollars de pourboires au cours d’une tournée de 5 à 6 semaines – ce qui est insensé. Personne d’autre, lors d’une tournée à notre niveau, ne gagne autant d’argent. Ce n’est certainement pas le cas des membres du groupe. Les autres membres de l’équipe perçoivent des honoraires convenus, qui n’ont rien à voir avec ce montant.”

Il a ajouté : “Nous avons mis en place un ‘bocal à pourboires’ numérique qui sera partagé entre le groupe et l’équipe à la fin de la tournée. Scannez le QR code ‘tip the band’ à notre table de marchandising si vous souhaitez que votre pourboire parvienne à chacun d’entre nous.”

Depuis, le groupe s’est attiré les foudres de nombreux musiciens et vendeurs à la suite des commentaires de Postones.

Le groupe a donc publié sa propre déclaration, indiquant : “Nous n’avons pas pris et ne prendrons pas de part sur les pourboires des vendeurs de merchandising, et nous ne le souhaiterions jamais. En tant que groupe, nous n’attendons pas de pourboires lors des concerts, mais nous avons eu un certain nombre de fans généreux qui ont donné des pourboires au comptoir de merchandising en croyant qu’ils étaient – ou étaient en partie – destinés au groupe et à l’équipe de tournée.”

“Nous avions mis en place un petit QR code de donation pour la tournée, mais malheureusement cela a causé de la confusion et a été supprimé. Sachez que le pourboire au stand de merchandising est un moyen de remercier le vendeur de merchandising, comme c’est la coutume.”

Ils ajoutent : “Les vendeurs de merchandising travaillent dur, tout comme le groupe et l’équipe, et qu’ils soient en tournée avec nous ou qu’ils nous rejoignent localement, ils sont des membres extrêmement précieux de notre communauté. Nous ne faisons pas partie de la culture américaine du pourboire et ne sommes pas en mesure de la remettre en question, mais nous sommes une équipe transparente et nous ferons toujours la lumière sur les problèmes qui se posent. Nous vous remercions pour votre soutien continu, comme toujours.”

TesseracT a sorti son nouvel album, War Of Being, le 15 septembre. Le groupe a jugé bon d’accompagner cet opus d’un jeu vidéo qui approfondit le concept qui le sous-tend. Vous pouvez le découvrir via Steam.

War Of Being a été enregistré avec les coproducteurs Peter Miles (Architects/Sylosis) et Katherine Marsh de Choir Noir (Marillion) aux Middle Farm Studios, avec l’aide de Forrester Savell (Karnivool).

Pour rappel, TesseracT s’est récemment lancé dans une tournée mondiale qui se poursuivra jusqu’en 2024, jouant des shows à travers les États-Unis, l’UE, le Royaume-Uni, l’Asie et l’Australie avec le soutien d’Intervals, Unprocessed, Alluvial et The Callous Daoboys. Vous pouvez consulter les détails des shows dans les pays francophones ci-dessous.

Concerts francophones :

  • 18 janvier 2024 – Esch-Sur-Alzette, Luxembourg : Rockhal
  • 19 janvier 2024 – Villeurbanne, France : CCO
  • 23 janvier 2024 – Paris, France : Bataclan
  • 25 janvier 2024 – Strasbourg, France : La Laiterie
  • 26 janvier 2024 – Anvers, Belgique : Trix
  • 30 janvier 2024 – Zurich, Suisse : Komplex

À lire aussi : Hammerfall sort un nouveau single, The End Justifies, en prévision de son prochain album

Post de TesseracT :