"Les choses se sont améliorées lorsque j'ai reconnu que non seulement ce n'était pas un choix, mais que c'était un cadeau" ; Devin Townsend s'exprime sur la santé mentale et la créativité musicale

à 12 h 35 min
Lecture 3 min.
Devin Townsend présente Moonpeople, le premier single de son nouvel album, Lightwork
© Paul Harries (Presse)

Le musicien canadien Devin Townsend a récemment fait part de ses réflexions sur sa santé mentale et son processus créatif lors d’un épisode du podcast Occupy The Void With Xtina and Tim, animé par Christina Rowatt et Tim Charles du groupe australien Ne Obliviscaris. La conversation a porté sur l’hypersensibilité de Townsend et sur la manière dont elle a influencé sa musique et son bien-être mental. L’intégralité de l’entretien de 80 minutes est disponible sur Spotify, et des extraits sont accessibles sur YouTube.

Lorsqu’on lui demande si sa personnalité reflète sa santé mentale, Townsend explique : “Je pense que ce que j’ai constaté au cours de toutes ces années, c’est à quel point le fait de participer à différentes variétés d’émotions à un niveau créatif est révélateur d’une sorte de trouble plutôt que l’inverse. En ce qui me concerne, ma sensibilité à mon environnement, au monde, à ma famille et aux choses en général, j’ai toujours été très hypersensible”. Il poursuit : “Mon désir de représenter cela musicalement, je pense, a aidé ma santé mentale en lui donnant une légitimité.”

Townsend a expliqué comment il gérait sa santé mentale à travers la musique : “Si vous pensez qu’une certaine émotion est interdite, qu’il s’agisse de colère, de tristesse ou d’empathie, je pense que c’est beaucoup plus préjudiciable que de reconnaître qu’elle fait partie de l’expérience humaine.”

Parlant de son cheminement vers l’acceptation de son hypersensibilité, Townsend a remarqué : “Cela arrive malgré vous, d’une certaine manière… Les choses se sont améliorées lorsque j’ai reconnu que non seulement ce n’était pas un choix, mais que c’était un cadeau. La vie est si courte, et si vous êtes enclin à ressentir les choses très profondément, alors, à un certain niveau, c’est presque comme une obligation. Si vous êtes capable d’utiliser ce délire et de créer des choses à partir de cela, qui permettent aux gens de percevoir quelque chose et/ou leur offrent un moyen d’expression, alors vous devriez le faire.”

La carrière de Townsend, qui s’étend sur plus de trois décennies, témoigne de son approche unique de la musique, mêlant différents styles et explorant constamment de nouvelles voies créatives. Son dernier album, Lightwork, sorti en octobre 2022, reflète ses expériences et ses émotions pendant la pandémie. L’album, ainsi que la collection de B-sides et de démos qui l’accompagne, Nightwork, reflètent la vision actuelle de Townsend sur la vie.

Devin Townsend sur le podcast Occupy The Void With Xtina and Tim :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Devin Townsend
L'actu Metal Progressif