"Croyez-moi, parfois j'ai envie d'arrêter" ; Tatiana Shmayluk, de Jinjer, admet que la vie sur la route peut être très éprouvante

à 15 h 42 min
Lecture 2 min.
"Croyez-moi, parfois j'ai envie d'arrêter" ; Tatiana Shmayluk, de Jinjer, admet que la vie sur la route peut être très éprouvante
© Tetralens

Dans le dernier épisode de She’s with the Band, une émission destinée à faire entendre la voix des femmes dans l’industrie musicale, l’animatrice Tori Kravitz s’entretient avec Tatiana Shmayluk, la charismatique chanteuse du groupe ukrainien de Metalcore progressif Jinjer. Cet épisode, publié le 3 juin 2024, se penche sur les 15 ans du groupe et sur les expériences personnelles et professionnelles de Tatiana Shmayluk.

À l’occasion du quinzième anniversaire du groupe, Mme Shmayluk a exprimé un mélange d’incrédulité et de fierté. “15 ans déjà, vous imaginez ?”, s’émerveille-t-elle. Malgré le succès et la longévité, elle a franchement partagé ses moments de doute. “Croyez-moi, il y a des jours où j’ai envie d’arrêter. Mais il faut y aller et jouer”, admet-elle. L’idée de partir lui traverse parfois l’esprit, mais ce sont les fans qui lui permettent de garder les pieds sur terre. “Je pourrais dire à mes gars : ‘Je quitte le groupe’. Mais je ne pourrais jamais le dire à tous les fans.”

La passion de Shmayluk pour le spectacle et la connexion avec son public transparaît même dans les jours difficiles. Elle décrit comment son humeur peut changer radicalement une fois qu’elle monte sur scène. “Les nuages s’en vont, le soleil brille, je suis sur scène, tout change et tout va bien, et je me dis que ce n’était qu’un saut d’humeur”, dit-elle en riant.

L’interview aborde également le processus créatif de Jinjer, Shmayluk révélant ses inspirations en matière d’écriture et d’art. Elle évoque le récent album live du groupe, enregistré à Los Angeles, et laisse entrevoir de nouveaux morceaux qui sortiront dans le courant de l’année. Elle partage également son expérience du retour en Europe pour l’enregistrement des voix, ainsi que l’évolution du groupe au fil des ans.

Shmayluk n’hésite pas non plus à parler de ses difficultés personnelles, en particulier de ses angoisses sociales, ce qui ajoute une profondeur supplémentaire à la conversation. Son ouverture et son honnêteté donnent une image fidèle de la vie d’une artiste qui doit concilier la célébrité et les défis personnels.

Tatiana Shmayluk sur She’s with the Band :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Jinjer
L'actu Metalcore