"Il est antisémite jusqu'à la moelle" ; David Draiman traite Roger Waters de "monstre", de "lâche" et d'"hypocrite"

à 13 h 13 min
Lecture 3 min.
"Il est antisémite jusqu'à la moelle" ; David Draiman traite Roger Waters de "monstre", de "lâche" et d'"hypocrite"

Dans une récente interview accordée à Linda Advocate, David Draiman, le chanteur du groupe Disturbed, n’a pas retenu ses critiques cinglantes à l’égard de Roger Waters, ancien membre des Pink Floyd, qu’il a qualifié de “monstre”, de “lâche” et d'”hypocrite”. Les commentaires de Draiman, qui découlent de leur querelle actuelle et des déclarations et actions controversées de Waters, ont relancé les discussions sur l’antisémitisme et la responsabilité artistique.

Draiman, qui est d’origine juive, a parlé avec passion de son mépris pour Waters, en particulier à la lumière des opinions et des actions politiques de ce dernier. “Il s’agit d’un véritable monstre, un vieux fou qui se berce d’illusions. Il est antisémite jusqu’à la moelle”, a déclaré Draiman. Le chanteur a fait référence à son collègue de Pink Floyd, David Gilmour, et à sa femme, qui ont également critiqué Waters pour ses opinions. “Il a été comme ça tout au long de sa vie et de sa carrière. Ce n’est pas nouveau. C’est un lâche. C’est un hypocrite”, a poursuivi Draiman.

M. Waters a fait l’objet de nombreuses accusations d’antisémitisme au fil des ans. Des groupes et des autorités juifs aux États-Unis, en Europe et en Israël ont critiqué à plusieurs reprises sa rhétorique et ses actions. En mai 2023, Waters a suscité l’indignation lors de concerts à Berlin où il a montré des images nazies et fait des commentaires controversés sur Anne Frank, victime de l’Holocauste. Le département d’État américain a par la suite condamné Waters, déclarant qu’il avait “une longue expérience de l’utilisation de tropes antisémites”.

Draiman n’a pas mâché ses mots lorsqu’il a abordé les actions passées de Waters, notamment un incident au cours duquel Waters a fait voler un ballon en forme de cochon portant l’étoile juive de David pendant des concerts. “Ce type est un tyran. Et il n’oserait même pas dialoguer avec moi“, a déclaré M. Draiman. Il a exprimé le souhait d’affronter personnellement M. Waters, malgré les conséquences juridiques potentielles. “J’adorerais le rencontrer en personne. Rien ne me rendrait plus heureux. Je serais heureux de purger une peine de prison et de payer la caution nécessaire.”

Malgré la controverse, M. Waters a défendu ses actions, affirmant qu’elles s’inscrivaient dans le cadre d’une opposition de longue date au fascisme et à l’injustice. “Ma récente prestation à Berlin a suscité des attaques de mauvaise foi de la part de ceux qui veulent me salir et me faire taire parce qu’ils ne sont pas d’accord avec mes opinions politiques et mes principes moraux”, a déclaré M. Waters dans un communiqué. Il a toujours nié les accusations d’antisémitisme, affirmant que ses critiques étaient dirigées contre l’État d’Israël et non contre le judaïsme.

Le 3 juin, M. Draiman a reçu le prix 2024 décerné conjointement par le Jerusalem Post et l’Organisation sioniste mondiale pour sa contribution à la lutte contre l’antisémitisme. Il a accepté le prix lors de la conférence annuelle du Jerusalem Post à New York. Draiman s’est fait l’avocat d’Israël et de la lutte contre l’antisémitisme, utilisant souvent sa tribune pour sensibiliser l’opinion publique et promouvoir le dialogue.

Interview de David Draiman avec Linda Advocate :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Disturbed
L'actu Metal Alternatif