"Je n'ai aucun respect pour ces gens" ; Serj Tankian attaque Imagine Dragons pour leur concert controversé en Azerbaïdjan

à 16 h 24 min
Lecture 3 min.
System Of A Down : Serj Tankian fait le point sur son état de santé après avoir contracté la Covid-19 & clarifie son opinion sur les vaccins
© Milan Risky, Shutterstock.com

Serj Tankian, le chanteur de System Of A Down, a exprimé sa profonde désapprobation quant à la décision d’Imagine Dragons de se produire en Azerbaïdjan dans un contexte d’aggravation des problèmes humanitaires. La controverse porte sur le concert du groupe à Bakou le 2 septembre, que M. Tankian et d’autres musiciens de premier plan leur ont demandé d’annuler en raison de la situation politique dans la région.

Dans une lettre personnelle écrite l’été dernier, M. Tankian a imploré Imagine Dragons de reconsidérer leur spectacle à Bakou. Il a averti que leur spectacle pourrait être perçu comme une approbation du régime autoritaire de l’Azerbaïdjan sous la présidence d’Ilham Aliyev. “Se produire à Bakou dans ces circonstances, quelle que soit l’intention, ne peut qu’aider le gouvernement azerbaïdjanais à dissimuler ses crimes”, a écrit M. Tankian. Ses inquiétudes ont été renforcées par des rapports, y compris un avertissement d’un ancien procureur général de la Cour pénale internationale, suggérant que l’Azerbaïdjan planifiait un génocide contre les Arméniens de souche dans la région du Haut-Karabakh.

Tankian n’était pas le seul à défendre ce point de vue. Ses collègues musiciens Roger Waters, Brian Eno et Thurston Moore ont également exhorté publiquement Imagine Dragons à annuler leur concert, louant l’engagement passé du groupe en faveur des droits de l’homme et de l’inclusion. Malgré ces appels, Imagine Dragons a maintenu son concert, ce qui a incité Tankian à les critiquer sur les réseaux sociaux pour leur “indifférence à l’égard de cette catastrophe humanitaire”.

Dans une récente interview accordée à Metal Hammer, Tankian n’a pas caché sa frustration et sa déception. “Je ne connais pas ces gens, mais je ne comprends pas ce genre de raisonnement”, a-t-il déclaré. Il a souligné les implications morales d’une représentation dans un pays accusé de nettoyage ethnique : “Si vous êtes aveugle à la justice au point d’aller jouer dans un pays qui affame un autre pays, illégalement… Je ne sais pas quoi dire de vous en tant qu’être humain.”

Tankian a également exprimé une frustration plus générale à l’égard des artistes qui se produisent dans des pays dont le bilan en matière de droits de l’homme est douteux, estimant que de telles actions légitiment par inadvertance des régimes oppressifs. “Je me fiche de votre musique. Si vous êtes un mauvais être humain, je n’en ai rien à foutre. C’est ma position. Je n’ai aucun respect pour ces gens”, a-t-il expliqué.

Malgré la controverse, Imagine Dragons est resté silencieux sur la question. Lors d’un concert donné en août 2023 au festival de Reading, le leader Dan Reynolds s’est brièvement adressé au public, l’exhortant à laisser la politique et la religion “à la porte”, mais il n’a fait aucune référence directe aux préoccupations de Tankian ou au concert de Bakou.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur System Of A Down
L'actu Metal Alternatif