MetalZone débarque sur ton mobile !

Wizardthrone : La genèse d'un projet où les galaxies du Power Metal et du Black Metal symphonique entrent en collision !

à 19 h 09 min
Lecture 4 min.
Wizardthrone : La genèse d'un projet où les galaxies du Power Metal et du Black Metal symphonique entrent en collision !
© Napalm Records

Nous avons eu le plaisir de parler avec Mike Barber (guitare, chant) avant la sortie du nouvel album, Hypercube Necrodimensions ! Wizardthrone sortira son premier album le 16 juillet, via Napalm Records.

Le titre Hypercube Necrodimensions est disponible ci-dessous !

Salut Mike, pour les lecteurs qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter un peu ?

Oui, je suis un musicien du Royaume-Uni, j’ai joué dans divers groupes au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France et plus encore depuis je crois 15 ans environ. Plus récemment, j’ai travaillé avec Gloryhammer, en commençant comme membre du groupe en live, dans lequel j’ai rejoint Chris Bowes qui joue maintenant du clavier dans Wizardthrone également. Hum, ouais c’est ça, voilà, c’est moi je suppose [rires].

Tu as joué dans de nombreux groupes de styles différents, mais principalement dans le Black, le Black Symphonique et le Death Metal, n’est-ce pas ?

Ouais, je ne sais pas pourquoi [rires] ! Je crois que j’ai rejoint un groupe quand j’étais plus jeune, juste parce que j’aimais les gars, et ensuite, j’ai fini par jouer dans beaucoup de groupes du même style. Je ne sais pas pourquoi, c’est juste arrivé.

En effet, on peut sentir ces racines de Black Metal Symphonique dans la musique de Wizardthrone.

Ouais, c’est indéniablement ma petite touche !

Le premier album de Wizardthrone, Hypercube Necrodimensions, sortira le 16 juillet chez Napalm Records. Peux-tu présenter un peu le groupe ?

Oui, Chris et moi sommes amis depuis longtemps, nous avons toujours discuté, du moins ces dernières années, du fait que nous aimerions faire quelque chose de plus extrême et effectuer un retour aux sources, revenir aux groupes que nous écoutions quand nous étions jeunes. C’est donc beaucoup de Black Metal Symphonique des années 90 ou de Death Metal Mélodique aussi, que nous appelons parfois les sons des années 90 “Nuclear Blast” avec beaucoup de claviers, mais c’est toujours agressif et toujours lourd !

Nous en avons discuté pendant un long moment et quand j’étais en tournée avec Eric [Brown], notre batteur, l’année dernière, je l’ai approché en lui demandant simplement : “Chris et moi allons faire une sorte de projet de Metal extrême, tu serais intéressé ?”. Et il l’a été. Quand je suis rentré chez moi, j’ai commencé à écrire de la musique et Chris a contacté les autres gars, Matt [Matthew Bell] et Jake [ Vincent ‘Jake’ Jones]. Puis nous avons commencé à écrire l’album. Et à peu près au moment où nous avons formé la line-up, la pandémie s’est déclenchée. Tout à coup, toutes nos tournées ont été annulées et nous n’avions plus rien à faire. Heureusement, nous venions de créer ce groupe et avions beaucoup de temps libre pour travailler sur Wizardthrone. Je pensais que ça allait prendre quelques années pour écrire l’album et finalement ça n’a pris que cinq ou six mois parce que nous travaillions dessus tout le temps.

Pourrais-tu décrire un peu plus les processus d’écriture de Hypercube Necrodimensions ?

J’ai écrit une grande partie de la musique mais évidemment les gars ont participé aussi, Chris a probablement écrit la majorité des paroles et j’en ai écrit quelques-unes aussi. Oui, c’était vraiment plus une collaboration. Tout le monde a joué des rôles différents, une vraie collaboration !

En ce qui concerne les influences musicales, nous avons déjà remarqué les vibrations du Black Metal Symphonique “old school” et tu as également parlé de Emperor et de Bal-Sagoth comme d’une influence. Il y a aussi du Power Metal, du Death et des chœurs.

Oui, même si ces groupes nous ont beaucoup influencés, nous ne voulions pas simplement les copier. Le but était juste d’écrire de la musique que nous aimions, peu importe que ce soit du Black ou du Power, tant que ça marchait ! Beaucoup de groupes utilisent aujourd’hui des samples orchestraux pour essayer de recréer ce son, mais nous ne voulions pas faire ça, nous voulions utiliser les claviers comme on le faisait à l’époque, dans les années 90. Tu sais, les meilleurs claviers venaient du Power Metal et tout le monde les voulait mais ne pouvait pas se les offrir. En partant de là, nous avons juste écrit ce que nous aimions, des trucs un peu mélodique.

En fin de compte, c’est du Extreme Wizard Metal !

Oui, exactement [rires] !

Wizardthrone – Hypercube Necrodimensions :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Wizardthrone
L'actu Power Metal