Les reviews utilisateurs sont de retour !

Le chanteur de Rotting Christ : "J'arrive à la cinquantaine, je vois la vie différemment maintenant, pas de compétition, pas de stress"

à 9 h 05 min
Lecture 6 min.
Plusieurs groupes de Metal français se sont réunis sur une même scène, voilà comment ça s'est passé
© Tetralens

Lors de l’Omega Sound Fest de 2021, Sakis Tolis aka Necromayhem, chanteur de Rotting Christ, a accordé une interview à Tetralens pour MetalZone.

Sakis nous a confié ses craintes après une si longue attente, mais finalement, c’est comme faire du vélo, dès la première chanson tout est revenu. La période du coronavirus a été compliquée pour lui, même si au début il y avait un certain soulagement à se reposer pendant quelques mois, surtout pour ce groupe qui tourne non-stop. Toutefois, lorsque les confinements ont commencé à durer, beaucoup trop longtemps, l’expérience s’est avérée inédite.

Ils ont fait deux shows en streaming, gratuits pour les fans, et à part cela, Sakis s’est plongé dans l’écriture et la composition d’un projet personnel, plutôt qu’un nouvel album de Rotting Christ. Il explique qu’il a tout fait tout seul, de A à Z, comme à ses débuts, et que c’était comme une sorte de lumière au bout du tunnel, qui lui a permis de tenir pendant ces presque 20 mois loin de la scène. Peut-être qu’un jour cela débouchera sur un “album solo”, même s’il n’aime pas ce terme.

Le chanteur de Rotting Christ : "J'arrive à la cinquantaine, je vois la vie différemment maintenant, pas de compétition, pas de stress"

Que pensez-vous de la scène Metal en Grèce ?

La scène Metal en Grèce est très forte. Il y a beaucoup de groupes, beaucoup de concerts, nous avons de très grands noms, connus dans le monde entier, de bons groupes. Il y a aussi beaucoup de jeunes qui aiment le Metal, j’en suis très heureux, j’en suis très fier.

Avez-vous écouté beaucoup de musique pendant cette période ou avez-vous pris du recul ?

Oh, j’ai écouté beaucoup de choses, et j’ai écrit ! Beaucoup ! La seule solution, c’est de voir le positif, la lumière au bout du tunnel. Je ne me souviens même pas avoir écrit autant de musique avant… Écrire, composer, enregistrer, j’ai fait tout ça tout seul, j’adore ça. J’ai travaillé sur mon tout premier album solo, non, je n’aime pas le mot solo, disons “quelque chose de plus personnel”. Vous savez, j’arrive à la cinquantaine, je vois la vie différemment maintenant, pas de compétition, pas de stress, enfin j’essaie, pas de délais, juste écrire et composer de la musique comme quand j’étais jeune, à l’époque, vous savez.

Si vous deviez choisir 3 albums préférés sortis pendant cette période d’un an et demi, quels seraient-ils ?

C’est très difficile à dire, il y en a eu tellement ! J’aime beaucoup le dernier album de Iron Maiden [Senjutsu], l’album entier est génial ! Le nouveau Darkthrone aussi, il me rappelle mon adolescence ! J’aime aussi le dernier album de Necromantia, ça faisait tellement longtemps qu’ils n’avaient rien sorti… Donc, je suppose que vous pouvez dire que ce sont mes 3 favoris de cette dernière année.

Le chanteur de Rotting Christ : "J'arrive à la cinquantaine, je vois la vie différemment maintenant, pas de compétition, pas de stress"

Quel est votre endroit préféré pour jouer ? En Grèce ? En Europe ? Ailleurs ?

Oh, c’est génial partout ! J’ai un faible pour l’Amérique du Sud, il y a du risque là-bas, j’aime le danger, l’adrénaline… Mais j’aime aussi l’Europe, les États-Unis, partout en fait. Au fond, c’est partout pareil, parce que ce sont les mêmes gens, la communauté Metal ; on a tous les mêmes codes vestimentaires, la même façon de voir la vie, les mêmes sentiments. J’ai l’impression d’être dans une grande famille au final ! Donc je me sens bien partout.

Après une carrière aussi longue et productive, ne ressentez-vous pas un peu d’ennui ?

Oui, bien sûr, je suis parfois fatigué… Cela fait 32 ans, mais je suis toujours là. Vous savez, j’avais l’habitude de me plaindre avant les confinements : “Je suis fatigué, je veux arrêter” bla bla bla… Mais maintenant je me rends compte qu’en fait ça me nourrit, je me suis rendu compte pendant la pandémie, que beaucoup de choses auxquelles je ne faisais pas attention, auxquelles je ne donnais pas d’importance, me rendaient vraiment vivant, et sans ça, sans communication, sans voyage, sans musique, j’ai commencé à avoir des pensées sombres, des pensées qui ne m’avaient jamais traversé l’esprit de toute ma vie… J’étais comme : “Qu’est-ce que je vais faire de ma vie ?”. Donc, tant que je suis encore fort, tant que je me tiens debout, je vais continuer à faire de la musique, à voir mes amis, à me connecter avec les gens, et avec un peu de chance, ce soir, nous passerons un bon moment, c’est mon objectif. Si je n’y arrive pas, si je ne m’amuse pas, je serai très déçu. C’est le but depuis le premier jour !

Comment vous sentez-vous pour ce soir ?

Je me sens bien ! La dernière fois que nous sommes venus en France, c’était il y a deux ans. Je me demandais comment les gens seraient. Bien sûr, un peu plus âgés… mais ce qui me reste le plus en tête, c’est la vision de tous ces gens heureux, ces gens qui ont gardé l’esprit du Metal vivant !

Le chanteur de Rotting Christ : "J'arrive à la cinquantaine, je vois la vie différemment maintenant, pas de compétition, pas de stress"

À propos de Tetralens

Cette interview a été réalisée par Tetralens, qui est également la propriétaire de toutes les photos que vous avez vues ci-dessus.

Tetralens est une photographe basée à Paris. Si vous souhaitez discuter avec elle de son travail et/ou collaborer avec elle, vous trouverez toutes ses informations ci-dessous !

  • Site web : www.tetralens.com
  • Facebook : www.facebook.com/tetralens
  • Instagram : www.instagram.com/tetralens

TETRAlens rassemble toutes les expressions de mon travail photographique, récent ou datant de plusieurs années. J’y présente principalement un extrait de mes captures de concerts live, essentiellement issus de la scène Metal et Rock, ainsi qu’un petit aperçu de mes autres sujets photographiques, tels que les paysages, les détails et l’architecture. D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu capturer à travers mon objectif ce que mes yeux voulaient immortaliser : le tranchant d’une lumière, la force d’un instant, la douceur d’un regard, l’énergie d’un moment, ces choses qui rendent le monde plus beau. Depuis mon plus jeune âge, cette passion m’a suivi dans mon quotidien ou dans mes voyages, mes yeux regardant constamment la nature, les villes et les gens comme une source d’inspiration pour nourrir mon expression artistique. Le canal le plus emblématique étant la musique live, les événements à travers lesquels l’humain est un vecteur des vibrations les plus positives.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Rotting Christ
L'actu Black Metal