L'ancien batteur de Bullet For My Valentine explique comment il s'est fait renvoyer du groupe de Metal

à 13 h 39 min
Lecture 3 min.
L'ancien batteur de Bullet For My Valentine explique comment il s'est fait renvoyer du groupe de Metal
© Michael "Moose" Thomas

Michael “Moose” Thomas, l’ancien batteur de longue date de Bullet For My Valentine, s’est ouvert à propos de son départ du groupe.

Michael “Moose” Thomas explique les circonstances de son départ de Bullet For My Valentine

En décembre 2017, Bullet For My Valentine a annoncé qu’il se séparait officiellement de Moose, et le remplaçait par Jason Bowld. Jason Bowld était en tournée avec le groupe depuis novembre 2015, en tant que remplaçant de Moose, qui avait pris un congé pour assister à la naissance de son premier enfant.

Dans une toute nouvelle interview du podcast de Robb Flynn de Machine Head, Moose a parlé pour la première fois de son départ de Bullet For My Valentine, affirmant qu’il n’était pas parti de son propre chef.

En 2015, nous avons fait l’album Venom, qui était une sorte de retour à nos racines plus Heavy. […] Puis, nous sommes partis en tournée. C’est pendant la tournée européenne de Venom que je suis parti et que je ne suis jamais revenu. Je serais bien revenu, mais personne ne répondait à mes e-mails.

Le batteur a expliqué comment son licenciement s’est produit :

Ma femme était enceinte de notre premier enfant, alors je suis resté avec elle. En décembre 2016, il était prévu que je revienne avec le groupe pour la tournée américaine de janvier. Ils m’ont dit : “Oh, non. Occupe-toi encore du bébé”. Et j’ai dit : “Ok. Cool”. Puis, je me suis dit que j’allais revenir pour la tournée au Japon. J’ai dit : “Ok, les gars, c’est bon”, mais personne ne m’a répondu. J’ai commencé à penser : “Ok. Je sais ce qui se trame ici”.

Le batteur a commencé à faire des solos de batterie et tout, et je me suis dit : “Putain, c’est quoi ce bordel ? C’est la merde. Ce sont mes amis depuis 20 ou 25 ans”. Je leur ai envoyé un e-mail, et personne ne m’a recontacté. Ensuite, ils sont rentrés chez eux pendant quelques jours. Je suis allé les voir, et j’ai lancé : “Qu’est-ce qui se passe, bordel ?”. Ils m’ont dit : “Rien. C’est cool. Reviens si tu veux”. Puis, le manager m’a emmené dîner, j’ai découvert qu’ils allaient enregistrer une chanson. J’ai commencé à lui dire : “Cool. Quand est-ce qu’on a besoin de moi ?”, et il m’a répondu : “L’autre gars va s’en charger, mais ils veulent que tu sois dans le clip”. J’ai refusé en disant : “Ce n’est pas comme ça que je travaille”. C’est là que j’ai su qu’ils ne voulaient pas que je revienne. Quelques jours après, ils m’ont appelé à Londres et ils m’ont dit : “Nous voulons que tu quittes le groupe.”

Moose fait actuellement partie de Kill The Lights, un nouveau groupe qui comprend également le chanteur James Clark (Throw The Fight), et les guitaristes Jordan Whelan (Still Remains) et Travis Montgomery (Threat Signal). Le premier album de Kill The Lights sortira plus tard dans l’année via Fearless Records.

À lire aussi : Mario Duplantier (Gojira) : Recevoir des éloges des membres de Metallica est "quelque chose d'incroyable"

Kill The Lights – Shed My Skin :

Source : Blabbermouth

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.