Maynard James Keenan de Tool : “La religion est essentiellement un plan marketing”

à 14 h 46 min
Lecture 4 min.
Maynard James Keenan de Tool : “La religion est essentiellement un plan marketing”
© Tim Cadiente

Louder vient de publier quelques extraits d’une ancienne interview avec Maynard James Keenan, le chanteur de Tool.

Maynard James Keenan de Tool parle de sa vie

Maynard James Keenan est l’une des grandes énigmes de la musique. Dans cette entrevue, publiée à l’origine en 2015 dans le magazine, le frontman de Tool, A Perfect Circle et Puscifer s’est ouvert sur ses réflexions sur l’art, la religion, le jiu-jitsu et sa relation avec ses compagnons de groupe.

Parmi les divers extraits rendus disponibles se trouve un passage sur la manière dont il est devenu artiste :

J’ai toujours su que je voulais être un artiste. Je n’y ai même jamais pensé. C’était toujours là, au fond de ma tête. Nous avions ces formulaires à l’école, des formulaires stupides qu’il fallait remplir et où l’on vous demandait toutes sortes de choses. Par exemple, ce que tu veux être quand tu seras grand. Il y avait beaucoup de choix à faire et j’ai toujours choisi artiste. Je n’ai jamais choisi médecin, avocat, pompier ou quelque chose comme ça. C’était toujours artiste.

Il y a également un passage sur ce qu’il pense de la religion :

La religion est essentiellement un plan marketing. Ils font passer un récipient devant vous, et vous piège pour que vous donniez 10 % de vos revenus à un connard pédophile, ou pour que vous renonciez à vos droits civils pour un livre d’histoires.

En 2015, Maynard a fait un passage à l’hôpital, afin de se remettre d’une opération de la hanche, ce qui a forcé le groupe à revoir ses plans. Le chanteur s’est exprimé à ce sujet, en répondant aux fans mécontents :

Les gens m’engueulaient pendant que j’étais à l’hôpital pour que je reprenne la route. Je leur disais : “Putain, je suis à l’hôpital à cause de la route, alors va te faire foutre et prends du recul. J’ai fait plus en une semaine que la plupart n’en ont fait en une vie”.

Il a aussi parlé de la période où il faisait partie de l’armée :

Quand j’ai rejoint l’armée, je croyais que nous avions trouvé une sorte de groove en ce qui concerne la paix dans le monde. Nous n’avions pas vraiment de conflits majeurs, bien que nous traversions beaucoup de difficultés de croissance en tant que nation. Je ne sais pas si je recommanderais le service actif en ce moment. Ce que j’ai adopté, en faisant l’armée, c’est cet état d’esprit de guerrier. Vous êtes en compétition avec vous-même et vous comprenez que vous devez être capable d’adopter cet état d’esprit dans certaines situations. Au bout du compte, vous n’êtes en compétition qu’avec vous-même.

Pour finir, il a mentionné la relation qu’il avait avec ses compagnons de groupe :

Les gars de Tool ne sont pas seulement des compagnons de groupe – les compagnons de groupe ne restent pas vraiment les uns avec les autres – nous sommes une famille. Vous pouvez quitter vos amis s’ils mettent votre patience à l’épreuve, mais avec la famille, vous êtes avec ces gens et vous n’avez pas le choix. Tu dois vraiment te forcer à régler les choses.

Le 30 août 2019, Tool a publié son premier album en 13 ans, Fear Inoculum. La chanson éponyme est entrée dans l’histoire des charts en tant que chanson la plus longue de l’histoire à figurer dans le classement des singles nommé Billboard Hot 100. Fear Inoculum est le troisième album qui a généré le plus de ventes lors de sa première semaine de parution en 2019. Il a généré environ 270 000 unités équivalentes à un album, dont 248 000 ventes d’albums traditionnels. Ainsi, Tool a détrôné Taylor Swift et s’est retrouvé au sommet du Billboard 200. De plus, toutes les chansons de Fear Inoculum se sont classées parmi le TOP 25 des chansons Rock du Billboard.

Tool – Fear Inoculum :

Source : Louder

Restez connectés à MetalZone sur Facebook