🤘 Nouveau : Vous pouvez désormais commenter l'actu et écrire vos propres reviews sur Metalzone ! 🤘

Cristina Scabbia de Lacuna Coil sur la crise du coronavirus : "Le monde a changé"

à 9 h 19 min
Lecture 3 min.
Cristina Scabbia de Lacuna Coil sur la pandémie de coronavirus : "Je ne sais pas quand tout cela sera enfin terminé"
© Lacuna Coil

Hier, Cristina Scabbia, la chanteuse de Lacuna Coil, s’est exprimée lors du Saturday Night Lockdown, le podcast hebdomadaire animé par Francesco Paoli de Fleshgod Apocalypse, sur la façon dont elle gère la crise du coronavirus et sur ce à quoi le circuit de tournée pourrait ressembler après la pandémie.

Cristina Scabbia parle de la crise du coronavirus

Cristina, qui vit en Italie – l’un des pays les plus touchés par le coronavirus, qui a été l’épicentre de l’infection pendant la majeure partie du mois de mars – a déclaré qu’elle était en colère contre ceux qui ne croient pas que le virus est une menace.

J’aimerais que les gens comprennent qu’il s’agit d’un problème plus vaste que le simple fait de se dire : “Oh, je ne suis peut-être pas infecté”. “Je veux dire, c’est une question d’économie. Plus vite nous retournerons à une certaine normalité, plus vite nous Redémarrerons tout, et je pense non seulement à la musique mais aussi à tous ceux qui ont un travail qui ne peut pas fonctionner en ce moment, à cause de toutes les restrictions. Et ça m’énerve encore plus de penser qu’il y a des gens qui s’en fichent, qui sont tellement égoïstes qu’ils se disent : “Hé, peu importe”, parce qu’ils ne pensent pas à la situation dans son ensemble. C’est décourageant.

Cristina a poursuivi en disant qu’elle était frustrée de ne pas pouvoir se produire devant les fans de Lacuna Coil pendant cette crise sans précédent.

L’adrénaline me manque. Les spectacles me manquent. Nos foules me manquent. Les voyages me manquent. Tout cela me manque. Ça fait bizarre de rester à la maison. Au début, j’aimais presque rester à la maison, parce que je suis toujours loin, alors j’ai commencé avec cet état d’esprit : “Ok, je suis à la maison. Je vais faire autre chose. Je vais peut-être même ne pas penser à la musique, juste pour recharger complètement les batteries”. J’ai donc commencé à jouer à des jeux vidéo, à cuisiner, à faire d’autres choses – les choses que tous les Italiens font, en gros.

Elle a poursuivi :

Au début, c’était juste : “Ok, c’est pas mal. C’est une sorte de vacances, mais avec une préoccupation en tête”. Mais au bout d’un moment, j’étais comme : “Mec, il me manque une partie de ma vie qui est si grande”. Je fais ça depuis plus de 20 ans maintenant, et arrêter tout d’un coup, et pas par mon propre choix, me semblait si bizarre, surtout en ne sachant pas quand tout va redémarrer, c’est troublant. Si nous avions une boutique, si nous avions un restaurant, peu importe, nous aurions une idée en tête : “Peut-être que nous pouvons rouvrir dans ces conditions et peut-être que nous pouvons encore travailler”. Dans notre situation, nous ne savons même pas quand nous allons pouvoir recommencer à travailler, et dans quelles conditions… Parce que si faire des tournées est à nouveau possible, il y a beaucoup d’autres problèmes qui sont inclus dans le forfait, comme les vols en avion et autres. Tout pourrait être beaucoup plus cher. Le monde a changé, et je pense que beaucoup de gens ne s’en sont pas encore rendu compte.

Lacuna Coil a sorti son dernier album en date, intitulé Black Anima, le 11 octobre 2019 via Century Media Records.

À lire aussi : Tom Morello de Rage Against The Machine explique enfin pourquoi il ne coupe jamais les cordes de sa guitare

Saturday Night Lockdown Ep. #6 :

Source : Blabbermouth

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.