MetalZone débarque sur ton mobile !

11 groupes de Metal sans mauvais albums

à 17 h 06 min
Lecture 7 min.
Les albums de Tool font fureur en streaming
© Travis Shinn

Louder vient de publier une liste composée de “11 groupes de Metal sans mauvais albums”. Découvrez-la ci-dessous !

L’article est introduit de la manière suivante :

Personne ne veut perdre son temps à écouter un mauvais album, et même les grands du Metal ont fait des pétards mouillés. Metallica a St Anger, Megadeth a Supercollider et Black Sabbath a Forbidden. C’est pourquoi il est si impressionnant de constater que certains artistes réussissent a créer une séquence parfaite, en ne publiant que de la musique de qualité. Vous trouverez ci-dessous onze génies qui ont fait exactement cela.

Pour cette liste, nous n’incluons que les groupes qui ont fait cinq albums ou plus, mais nous mettons également l’accent sur la qualité plutôt que sur la quantité. Faire cinq albums parfaits, c’est mieux que d’en faire dix-huit moyens, n’est-ce pas ?

Tool

Lorsque Tool a mis fin à sa période de sécheresse de 13 ans avec Fear Inoculum en 2019, les poids lourds du Metal Prog se sont assurés une série de cinq excellents albums consécutifs. En écoutant leur catalogue, vous pouvez entendre les Californiens évoluer, en commençant par le grunge intellectuel de Undertow et en terminant par leur dernier album et son corpus d’épopées de 16 minutes. À chaque nouvel album, Maynard et ses collègues n’ont fait qu’augmenter la mise.

À lire aussi : Iron Maiden : Bruce Dickinson parle de sa chanson préférée à interpréter en concert, de Paul Di'Anno et de bien plus encore

At The Gates

Quand les gens pensent aux bons albums de At The Gates, ils pensent généralement à Slaughter Of The Soul, le magnum opus de Death Mélodique de 1995. Cependant, les quatre autres albums des Suédois sont également brillants. Que ce soit avec la brutalité directe de The Red In The Sky Is Ours et With Fear I Kiss The Burning Darkness, ou la sophistication moderne de At War With Reality et To Drink From The Night Itself, on ne peut vraiment pas se tromper.

Isis

Contrairement à d’autres groupes ici, où chaque album est qualitatif mais où il y a toujours des points forts incontestés, les gens sont toujours divisés quand il s’agit de nommer la meilleure sortie de Isis. Est-ce Celestial, qui a contribué à définir le Post-Metal ? Est-ce le cinématique Oceanic ? Le plus raffiné Panopticon ? Est-ce Absence Of Truth et son chant clair ? Ou Wavering Radiant et son chant doux-amer ? Personne ne le sait, mais une chose est sûre : ils sont tous géniaux, putain !

Carcass

Les musiciens de Carcass sont des héros prééminents dans de multiples sous-genres. Leurs deux premiers albums ont été des éléments très appréciés de la scène Grindcore des années 80, tandis que les albums Heartwork et Swansong des années 90 ont joué un rôle clé dans le développement du Death Metal Mélodique et du Death ‘N’ Roll, respectivement. Même une pause de près de 20 ans n’a pas pu arrêter les Britanniques, puisque le retour de Surgical Steel a fusionné tous leurs succès antérieurs en un seul et même melting-pot morbide.

The Dillinger Escape Plan

Lorsque The Dillinger Escape Plan a arrêté en 2017, le guitariste Ben Weinman a déclaré qu’ils avaient agi ainsi parce qu’ils voulaient partir à leur apogée. Et, vu qu’ils ont laissé derrière eux un disque impeccable, c’était une mission accomplie. Les six albums de Dillinger sont tous des chefs-d’œuvre de Metalcore erratique et expérimental, sans aucun maillon faible entre eux. Par où commencer avec ces génies ? Cela n’a presque pas d’importance, puisque vous êtes pratiquement sûr d’aimer.

Alcest

Toute la musique de Alcest existe sur un spectre. D’un côté, il y a le magnifique Shoegaze ; de l’autre, le Black Metal brut. Depuis six albums, Neige et ses cohortes explorent le territoire entre ces deux pôles, se rendant constamment imprévisibles. Et le meilleur, c’est que, que ce soit avec la sérénité de Shelter ou les mélodies concises de Écailles De Lune, les Français brillent toujours. Aussi beaux que lourds, les albums de Alcest sont tout simplement parfaits.

Gojira

L’approche intense et vibrante du Death Metal Technique de Gojira n’a jamais vieilli, comme le prouvent leurs six albums. Chacun d’entre eux – à l’exception de Magma, un album émotif et introspectif – est rempli de crescendos destructeurs, alimentés par des riffs et des ruptures titanesques. Chaque chanson est brutale, mais a aussi une compréhension de la mélodie, comme on peut le ressentir dans des morceaux sublimes comme Gift Of Guilt et Oroborus. Même leurs EPs vont du bon au génie.

Death

Le batteur Gene Hoglan l’a bien exprimé en disant : “Death a ouvert la voie à trois genres de musique”. Le groupe dirigé par Chuck Schuldiner a inventé le Death Metal sur son premier album, avant de devenir de plus en plus complexe au point d’affiner le Death Metal Technique avec Human en 1991. Puis, sur l’harmonique Symbolic, le groupe est devenu la première formation de Melo-Death américaine. Jamais stagnant et toujours révolutionnaire, Death figure facilement parmi les grands de la musique lourde de tous les temps.

Converge

Unissant le Metal et le Punk de la manière la plus volatile, Converge a été une attraction mondiale depuis leur percée en 2001, avec Jane Doe. Ce dernier est maintenant salué comme l’un des meilleurs albums de la musique heavy, mais tous les albums de Converge méritent d’être écoutés. Que ça soit du côté old school avec Halo In A Haystack ou du côté plus moderne avec The Dusk In Us, vous êtes assuré de trouver un Metalcore de qualité A+, jamais ennuyeux et toujours énervé.

Dark Tranquillity

En onze albums, Dark Tranquillity de Göteborg a testé les limites du Death Metal Mélodique, en imprégnant le genre de Goth, de Tech-Metal et de Power Metal. Leur discographie est donc infaillible et toujours dynamique. Alors que The Gallery est un condensé de shred impressionnant, Projector est un triomphe hyper accrocheur et Atoma est rempli de lamentations glaciales. Ils ne sont pas aussi populaires qu’At The Gates ou In Flames, mais Dark Tranquillity est le groupe de Death Metal suédois le plus magistral.

My Dying Bride

Comment est-il possible pour un groupe de faire 13 albums fantastiques ? Cela ne devrait pas être possible, pourtant My Dying Bride a réussi. Ils sont les maîtres du Doom Metal depuis 30 ans et l’ont porté à de nouveaux sommets grâce à des compositions axées sur les cordes et en usant de structures opératiques. Les chansons de She Is The Dark à Your Broken Shore seront toujours épiques, et même leurs expérimentations conservent assez de grandeur pour fonctionner de façon étonnante.

Source : Louder

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal