Il y a 28 ans, Megadeth sortait Countdown to Extinction

à 11 h 07 min
Lecture 3 min.
Il y a 28 ans, Megadeth sortait Countdown to Extinction
© Capitol Records

Pour de nombreux fans de Thrash Metal, le sommet de la carrière de Megadeth a été atteint avec la sortie de Rust in Peace dans les années 1990, un album monumentalement lourd, plein de rythmes effrénés, de solos saillants et de refrains mémorables. L’album a reçu de nombreuses récompenses de la part des magazines de Metal aux États-Unis et à l’étranger, ce qui a permis à Megadeth de figurer dans le Top 25 du Billboard (n° 23) et de décrocher son premier disque de platine.

Mais Rust in Peace, le quatrième album de Thrash du groupe, est arrivé à un moment où l’Alt-Rock était en plein essor et le Metal en stagnation ; Dave Mustaine, le frontman de Megadeth, a eu la chance de remarquer ce qui se profilait à l’horizon. Bien qu’il n’ait pas eu l’intention d’écrire un album alternatif, il savait que suivre les traces de Rust in Peace avec un autre disque de Thrash technique n’aurait pas été un bon choix de carrière.

Il s’est donc adapté à son environnement, a revu le son du groupe et a trouvé un juste milieu entre le Metal commercial et le Thrash avec Countdown to Extinction, qui était plus simple, plus direct et plus adapté à la radio que tout ce que Megadeth avait publié auparavant. Lorsque Countdown to Extinction est sorti le 14 juillet 1992, il a révélé la nouvelle approche musicale du groupe. Les chansons étaient assez lourdes et agressives pour plaire aux fans des premières heures tout en offrant à Megadeth un tremplin vers des eaux plus commerciales.

En 2004, Countdown to Extinction a été réédité et remasterisé avec quatre titres bonus, puis réédité en 2012 pour le 20e anniversaire du groupe. Pour célébrer le 20e anniversaire de Countdown to Extinction, Megadeth a joué l’album en entier lors de tournées en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.

En plus d’être la porte d’entrée qui a donné à Megadeth la liberté et la flexibilité d’essayer tout ce qu’il voulait dans le domaine du Metal, Countdown to Extinction a donné à Dave Mustaine plus de foi en ses capacités vocales.

Même quand je criais souvent, je voulais chanter plus et être plus mélodique. Mais je n’avais pas la confiance nécessaire pour le faire. Après Countdown, j’ai commencé à avoir une réelle confiance en moi.

Megadeth – Symphony Of Destruction :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook