Lars Ulrich de Metallica nomme la chanson qui lui a donné envie de faire partie d’un groupe

à 15 h 52 min
Lecture 2 min.
Lars Ulrich de Metallica nomme la chanson qui lui a donné envie de faire partie d’un groupe

Dans une nouvelle interview accordée à l’édition britannique de GQ, le batteur de Metallica, Lars Ulrich, a été interrogé sur la date à laquelle il a entendu pour la première fois une chanson qu’il aurait souhaité avoir écrite.

Il a répondu :

Quand j’avais 15 ou 16 ans, je vivais à L.A. – j’avais déménagé du Danemark un an ou deux auparavant – et j’allais à l’école dans le comté d’Orange. La Nouvelle Vague du Heavy Metal Britannique [NWOBHM] était en cours. C’était vers 1979-81 et je recevais tous ces disques envoyés d’Angleterre. Il y avait ce truc de vente par correspondance appelé Old Records, où vous envoyiez votre argent et toutes les dernières sorties arrivaient chez vous. J’ai donc reçu un album de compilation de MCA Records appelé Brute Force. J’avais récemment lu un article sur ce groupe appelé Diamond Head dans le magazine britannique Sounds, dont je n’avais jamais entendu parler. La première chanson de cette compilation était l’une des leurs, c’était It’s Electric. Quand j’ai entendu cette chanson, je pense que j’ai fini par l’écouter 9 000 fois pendant le mois suivant. S’il y a une chanson qui m’a donné envie de faire partie d’un groupe, c’est bien celle-là. Je n’étais pas dans un groupe à l’époque – je faisais toujours du tennis, même si cela ne fonctionnait pas vraiment – et cette chanson était du genre : “Bon sang, si je pouvais jouer cette chanson ou faire quelque chose où je pourrais vivre ma vie en jouant une chanson comme ça, ce serait génial – c’est ce que je veux faire”.

Metallica a enregistré une reprise de Am I Evil de Diamond Head en face B de son single Creeping Death en 1984, et l’a de nouveau incluse sur Garage Inc., l’album de reprises multi-platine du groupe, en 1998.

Metallica a enregistré trois autres chansons de Diamond Head : Helpless (Garage Days, 1987), The Prince (One [single, face B], 1989) et It’s Electric (Garage Inc., 1998).

Diamond Head – It’s Electric :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook