L’ex-batteur de Amon Amarth, Fredrik Andersson, accuse ses anciens camarades de lui avoir “volé” son “héritage”

à 11 h 36 min
Lecture 4 min.
L'ex-batteur de Amon Amarth, Fredrik Andersson, accuse ses anciens camarades de lui avoir "volé" son "héritage"

L’ex-batteur de Amon Amarth, Fredrik Andersson, a fustigé ses anciens camarades de groupe pour avoir prétendument fait des pieds et des mains pour “dire de la merde” à son sujet tout en lui “volant” son “héritage” et sa “chance d’obtenir une pension décente pour tout son travail”.

Fredrik Andersson a été renvoyé de Amon Amarth en mars 2015, au moment où le groupe se préparait à entrer en studio pour commencer à travailler sur son album Jomsviking. Le groupe de Death Metal Mélodique a choisi d’engager un batteur de session pour enregistrer l’album, Tobias Gustafsson. Puis, les musiciens ont engagé Jocke Wallgren pour les rejoindre sur la route. Jocke Wallgren a été nommé membre permanent de Amon Amarth en septembre 2016.

Tout récemment, M. Andersson est allé sur les réseaux sociaux pour publier une “lettre ouverte” à ses anciens camarades de groupe. Il a écrit en partie :

J’ai décidé que pour en finir avec cette situation, je dois aborder les choses qui me dérangent, j’en suis donc venu à la conclusion que si vous me répondez à cette seule question, je me contenterai de la réponse et je ne vous dérangerai plus jamais.

Ma question est la suivante : Quel était le plan ? Lors de vos entretiens avec votre avocat, vous avez affirmé qu’il n’a jamais été prévu que nous nous partagions équitablement tout. Bien que ce fût exactement l’accord que nous avions décidé. […] Je ne suis pas amer de ne plus être dans le groupe. Nous savons tous que j’étais fatigué des conneries que j’ai dû supporter et que me faire virer a été un soulagement, d’une certaine manière. Je suis  plein d’amertume face à la trahison, aux mensonges et au fait que vous vous soyez donnés du mal pour me rabaisser et dire des conneries à mon sujet. Je suis amer que vous vous soyez présentés comme les gentils tout en me privant de mon héritage, de mes 17 ans de présence et de mes chances d’obtenir une pension décente pour tout le temps et le travail que j’ai consacrés.

Alors, êtes-vous des hommes ou des lâches ? Expliquez-moi comment, selon vous, cela devait être ? Finissons-en avec cette histoire. Je suis sûr que vous avez du temps pour du “drama” en ce moment.

L’automne dernier, Fredrik Andersson a parlé à The Gallery des circonstances qui ont conduit à son départ du groupe :

Il y avait des frictions entre moi et les autres membres depuis un certain temps. J’avais l’impression qu’ils se liguaient contre moi, bien qu’ils ne m’aient jamais vraiment laissé être l’un des leurs, même durant les premières années. Mais au moins, à cette époque, nous pouvions traîner ensemble et nous nous considérions comme des amis. Plus tard, et je ne peux que le supposer, ils ont peut-être commencé à penser que puisque nous partagions tout l’argent de façon égale, soit je devais être plus reconnaissant et faire ce qu’ils me disaient, soit ils ont simplement jugé que c’était mal que je sois payé comme eux. Je ne sais pas.

Dans une interview de 2016 avec le podcast Wikimetal, le guitariste Olavi Mikkonen s’est exprimé sur le renvoi de Fredrik Andersson :

Je ne veux pas vraiment entrer dans les détails concernant Fredrik, mais, en gros, nous nous sommes juste séparés. C’était un peu comme un mariage qui ne fonctionnait pas, et on a divorcé.

Amon Amarth a sorti son dernier album en date, intitulé Berserker, le 3 mai 2019 via Metal Blade Records.

Post de Fredrik Andersson :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook