Dave Mustaine de Megadeth sur Chris Poland : “Même si je n’aime pas vraiment ce type, c’était un grand guitariste”

à 15 h 04 min
Lecture 4 min.
Dave Mustaine de Megadeth sur Chris Poland : “Même si je n’aime pas vraiment ce type, c’était un grand guitariste”

Dans une nouvelle interview avec Darren Paltrowitz (animateur du podcast Paltrocast With Darren Paltrowitz), Dave Mustaine, le frontman de Megadeth, a parlé de son nouveau livre, Rust In Peace : The Inside Story Of The Megadeth Masterpiece, qui détaille la réalisation du disque emblématique du groupe Rust In Peace.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait présenté son avis en premier, avant que les autres personnes impliquées dans la réalisation du disque n’offrent leur point de vue, ou si c’était le contraire, M. Mustaine a répondu :

Le livre s’est fait au fur et à mesure. J’ai parlé avec Joel [Selvin] régulièrement, et il a parlé avec beaucoup d’autres contributeurs, et nous avons tout rassembler. C’était un peu comme la Tour de Babel – ça n’a cessé de grandir.

Il a poursuivi :

L’une des choses que j’ai trouvées vraiment drôles est la façon dont le contenu a changé, pas seulement le fond mais aussi la forme. Vous écoutez un type, et quelques paragraphes plus tard, le même type se contredit totalement. C’était donc très amusant, parce que cela vous montre que certaines personnes oublient. Mais ce n’est pas la fin du monde. Et l’autre chose, c’est que je ne suis pas aussi mauvais qu’ils le prétendent. Vous pourrez le voir – leurs propos changent au cours du livre. Ce que j’apprécie, c’est qu’ils disent la vérité. C’est génial, parce que je voulais que tout le monde sache à quel point ces gars étaient vraiment talentueux.

Dave Mustaine a ensuite parlé de l’ancien guitariste de Megadeth, Chris Poland, qui a poursuivi Dave en justice pour la réédition de Rust In Peace en 2004, qui contenait des démos sur lesquelles M. Poland avait joué.

Chris Poland, même si je ne l’aime pas vraiment, était un excellent guitariste. Je voulais lui donner une chance lorsque nous avons réédité Peace Sells et Rust In Peace en 2004, et je voulais mettre une chanson inédite sur la réédition de Rust In Peace. Il m’a impliqué dans un procès pour nuisance, je crois, et nous avons mis fin à notre amitié. Et je me suis dit : “Mon Dieu, quel gâchis”.

Il a ajouté :

J’ai pensé que ça aurait été génial de l’avoir sur le disque. Quand les gens disent : “Hé, on dirait Marty Friedman”. Non, Marty Friedman sonne comme ça, parce que Chris jouait de cette manière – c’était le précurseur.

Chris Poland a fait partie de Megadeth de 1984 à 1987, période durant laquelle il a joué sur les albums Killing Is My Business… And Business Is Good! et Peace Sells… but Who’s Buying?. Il est également soliste sur l’album The System Has Failed de 2004.

En 2004, Chris Poland, son manager et son avocat ont intenté un procès à Dave Mustaine concernant l’utilisation des trois démos de Rust In Peace sur la réédition de l’album sans la permission de Chris. Selon le webmaster de Megadeth, Dave Mustaine a inclus les démos parce qu’il pensait que Chris serait “reconnaissant pour la promotion, pour le coup de pouce, et pour avoir montré aux fans comment Marty [Friedman, le guitariste de Megadeth pendant certaines années post-Chris Poland] avait été influencé par le jeu de Chris”. Chris aurait également essayé de poursuivre Dave pour diffamation parce qu’il l’avait traité de “voleur”, mais l’avocat de Chris “a laissé tomber cette plainte”, car il a découvert que “Chris avait vendu le matériel du groupe pour acheter de la drogue”, selon le webmaster de Megadeth.

Chris s’est finalement contenté de 9 500 dollars et a ainsi mis fin à sa relation avec Dave et Megadeth. Au cours des deux dernières décennies, le principal centre d’intérêt musical de Chris Poland a été le groupe de fusion OHM, qui a sorti plusieurs albums studio à ce jour.

Rust In Peace : The Inside Story Of The Megadeth Masterpiece est prévu pour le 8 septembre via Hachette Books.

Interview de Dave Mustaine avec Darren Paltrowitz :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook