Dave Mustaine parle de la quantité de drogue que Megadeth a prise pendant Rust In Peace, et des conflits au sein du groupe

à 15 h 30 min
Lecture 3 min.
Dave Mustaine parle de la quantité de drogue que Megadeth a prise pendant Rust In Peace, et des conflits au sein du groupe
© Mcabe Gregg

Dave Mustaine, le frontman de Megadeth, fait la promotion de son nouveau livre, Rust in Peace : The Inside Story of the Megadeth Masterpiece, et a offert une interview à Loudwire.

L’interview a couvert divers sujets : ses réflexions actuelles sur ses anciens compagnons de l’époque de Rust In Peace, le guitariste Marty Friedman et le batteur Nick Menza, ainsi que la façon dont le groupe était sous l’influence de drogue lors de l’enregistrement de ce classique du Thrash Metal.

Dave Mustaine a admis que tout le groupe était sous influence.

Je vous raconterais des conneries si je vous disais que [la cocaïne] n’a pas influencé [Rust in Peace], parce que nous étions tous sous l’influence de la drogue à ce moment-là.

Dave a ajouté qu’il n’était pas un grand fan de la drogue :

Je n’aimais pas vraiment la coke. J’aimais le goût, mais je n’aimais pas les sensations. Ça ne se terminait jamais bien, disons-le comme ça.

Il n’a pas non plus caché ses sentiments à l’égard de M. Menza et M. Friedman.

L’alchimie de Nick et Marty, ne vous méprenez pas – c’était incroyable. Et j’ai mal au cœur quand j’y pense. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai écrit à la fin du livre “In Loving Memory” et non “In Memory Of”. Quand je lisais les choses qu’il [disait à mon sujet], j’étais tellement blessé. Ce n’est pas moi qui ai dit que Nick n’était pas prêt – c’est Dave, il l’a admis. J’étais vraiment déprimé à ce sujet ; je voulais que les choses s’arrangent avec Nick. Je me suis mis en quatre afin de faire une place pour Nick. Puis, il a dit qu’il voulait une somme d’argent exorbitante pour travailler avec nous, etc.

Quant à M. Friedman, Dave Mustaine a expliqué qu’il y avait aussi eu un problème d’argent. Apparemment, Marty aurait souhaité vendre des marchandises personnelles, ce que Dave ne cautionnait pas. Du reste, il a brièvement mentionné l’ancien guitariste Chris Broderick et le batteur Shawn Drover, disant qu’ils avaient “disparu” et qu’ils n’avaient rien dit ni à lui ni à David Ellefson.

Ailleurs dans l’interview, il a noté que son fils, Justis, était son baromètre pour la nouvelle musique de Megadeth. Dave a dit que lorsqu’il avait fait écouter Super Collider et Dystopia à son fils, ce dernier lui a dit que les deux albums n’étaient pas assez lourds. Dave Mustaine a conclu en disant que son fils avait déclaré que la musique sur laquelle le groupe travaille actuellement est, selon lui, la plus heavy que le groupe ait jamais écrite.

Interview de Dave Mustaine pour Loudwire :

Restez connectés à MetalZone sur Facebook