Terry Date, le producteur de Deftones, parle du prochain album du groupe : “Il faut que je m’en éloigne pour l’apprécier”

à 15 h 20 min
Lecture 3 min.
Terry Date, le producteur de Deftones, parle du prochain album du groupe : “Il faut que je m’en éloigne pour l’apprécier”

Le producteur Terry Date s’est construit une carrière estimée et une liste remarquable de travaux dans le monde du Metal et du Rock au fil des ans.

Parmi ses réalisations, on peut citer des sorties marquantes de groupes tels que Soundgarden, Pantera, White Zombie, Limp Bizkit et bien d’autres encore. Parmi sa discographie, il faut également noter son travail avec Deftones sur certains de ses albums les plus emblématiques, notamment Adrenaline, Around The Fur, White Pony, Deftones, le malheureux Eros et le prochain album du groupe Ohms.

Everythingrecording.com s’est récemment entretenu avec M. Date pour parler de sa vie derrière les planches. Il a partagé des histoires de son travail avec Slayer, Pantera et bien d’autres. Il a également parlé du contraste entre le son actuel et le passé de Deftones. Il a déclaré :

La chose la plus difficile à faire sur ce disque était de gérer les basses. À cause du jeu de Stephen qui est très bas, Sergio va beaucoup plus vers le milieu de gamme – ce qui pose quelques problèmes : “Qui doit prendre la vedette ici ?”, “Qui doit se démarquer ?”, “Quelle est la place de chacun [dans le mix] ?”. C’est la première fois que je travaille avec Sergio – je le connais depuis longtemps mais c’est la première fois que je fais un disque avec lui. C’était donc différent de Chi [Cheng]. Chi jouait avec ses doigts. Il était en retrait, derrière tout le monde. Il faisait juste “ce qu’il fallait”. De son côté, Sergio est un bassiste beaucoup plus actif.

Quand on lui a demandé s’il pensait qu’Ohms était son nouveau disque préféré de Deftones, il a répondu :

Eh bien, vous savez, quand je produis, j’entends un disque tellement de fois à la suite qu’il me faut dix ans pour aimer à nouveau ce disque. Il faut que je m’en éloigne pour l’apprécier. Je commence tout juste à aimer les disques de Pantera ! Et j’exagère un peu bien sûr. Mais quand je suis trop dans le truc, je ne peux pas apprécier la musique. Je ne peux donc rien juger pour l’instant. Je dirai que White Pony reste mon préféré, juste à cause de Digital Bath, et parce que je me réfère tout le temps à la batterie au début de cette chanson, à ce son de batterie. Je pense que c’est mon son de batterie préféré que j’ai capturé, à l’exception du début de Around The Fur.

Deftones sortira son nouvel album, Ohms, le 25 septembre.

Acheter Ohms de Deftones au meilleur prix

Restez connectés à MetalZone sur Facebook