MetalZone débarque sur ton mobile !

Gene Simmons de Kiss : "L'industrie du disque est morte pour les nouveaux artistes"

à 10 h 15 min
Lecture 3 min.

La chaîne YouTube de Larry King a mis en ligne l’interview complète du bassiste de Kiss, Gene Simmons, réalisée par l’animateur Dennis Miller à l’automne 2019.

Au cours de la discussion, Gene Simmons a parlé de sa longue carrière avec Kiss et a expliqué pourquoi End Of The Road serait la dernière tournée du groupe.

En parlant de l’état de la scène Rock et de l’impact des services de streaming sur l’industrie de la musique, Gene a déclaré :

Je l’ai déjà dit il y a 10 ans. Radiohead a fait un nouveau disque et a dit à ses fans : “Payez ce que vous voulez”. Il est intéressant de noter que cela n’a pas été fait depuis, car cela ne fonctionne pas. Si vous laissez les portes ouvertes dans un supermarché et que vous dites “Payez ce que vous voulez”, les gens ne paieront rien. Cela ne fonctionne pas, parce que les gens préfèrent obtenir des choses gratuitement.

Il a poursuivi :

Je suis de tout cœur avec les nouveaux groupes. Il y a tellement de gens talentueux qui n’auront jamais leur chance. En ce moment, dans l’air du temps, ils pensent : “Ok, l’industrie de la musique. Je vais à X Factor ou The Voice et je chante, et ensuite j’ai une carrière”. Ils n’ont aucune idée de ce que cela signifie. L’autre chose, c’est que les maisons de disques ne peuvent tout simplement pas gagner de l’argent. Ma fille, Sophie, est une grande compositrice et chanteuse. Elle a écrit pour Rick Ross, Yellow Claw et toutes sortes d’autres artistes. Elle a fait des tonnes de chansons qui ont été téléchargées des millions et des millions de fois. Vous pouvez télécharger quelque chose 10 millions de fois et gagner quelques centaines de dollars.

Il a ajouté :

L’industrie du disque est morte pour les nouveaux artistes. Le Rock est mort. Le dernier grand groupe de Rock, c’était Foo Fighters… et c’était il y a 20 ans. Tout ça parce que vous ne pouvez plus gagner votre vie. Quand j’ai commencé en 73, il y avait encore une industrie du disque, et la maison de disques, dont nous parlions en mal, était en fait notre meilleure amie. Elle nous donnait des millions de dollars, des tournées et tout ça. Tant que les législateurs ne seront pas bien formés et ne comprendront pas la nature de ce milieu, ils ne seront pas qualifiés pour parler des droits d’auteur ou de l’industrie du disque.

Gene Simmons est connu pour peindre un tableau assez sombre de l’industrie de la musique. Certains artistes soutiennent les mêmes idées, mais d’autres sont plus optimistes, affirmant que l’industrie s’est tout simplement “transformée”. Avant la pandémie, la plupart des groupes gagnaient leur vie grâce aux tournées et au merchandising. Les ventes de disques ne sont plus ce qu’elles étaient, et les albums sont désormais davantage des “outils de promotion” que de véritables sources de profit.

D’autre part, les campagnes de crowdfunding et la vente de contenus exclusifs via des plateformes telles que Patreon sont des modèles commerciaux de plus en plus populaires qui offrent davantage de possibilités aux artistes de tous genres.

Interview de Gene Simmons avec Larry King :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Kiss