Le guitariste de Deftones, Stephen Carpenter, pense que la terre est plate

à 13 h 21 min
Lecture 4 min.
Le guitariste de Deftones, Stephen Carpenter, pense que la terre est plate
© Noel Vasquez/Getty Images

Stephen Carpenter est beaucoup de choses : guitariste et co-fondateur de Deftones, machine à riffs peu orthodoxe, fumeur d’herbe engagé, et, il s’avère, un “flat-earther”.

Un bon craquage en bonne et due forme

Stephen Carpenter a dévoilé sa vision du monde “non-conformiste” dans une récente interview sur le podcast Tin Foil Hat With Sam Tripoli. Dans ce podcast, le guitariste a choisi de défier des décennies, voire des siècles, de faits scientifiques, en affirmant que l’espace n’existe pas, qu’il n’y a pas d’armes nucléaires et que les vaccins ne fonctionnent pas.

The PRP a retranscrit une partie de son intervention lors du podcast, juste assez pour vous donner une idée de ce qu’il avait à dire et vous expliquer pourquoi personne ne l’a laissé approcher les médias lors de la campagne de promotion de l’album Ohms.

Lorsqu’on lui a demandé directement s’il était un “mec qui croit à la terre plate”, Stephen Carpenter a répondu :

Absolument. Si vous pensez que vous vivez sur une balle spatiale qui tourne et vole, vous êtes dans une secte.

En développant son idée, il a ajouté :

Vous avez une perspective beaucoup plus claire une fois que vous l’avez reconnue [l’idée que la terre est plate], parce que c’est quelque chose d’évident et ça se vérifie partout.

Stephen Carpenter a poursuivi en rejetant totalement le concept d’espace et de voyage spatial, déclarant que “la seule chose qui ait jamais été lancée dans l’espace était l’imagination de l’homme”.

Quand j’ai réalisé que la terre était plate, j’ai appris plein de choses : il n’y a jamais eu de dinosaures, ou de trucs nucléaires et autres. J’ai continué à descendre dans le terrier et, oh mon dieu, il y a tellement de choses fausses. Et ça continue d’arriver, vous savez ? Une fois, j’ai réalisé que l’espace n’existait pas et que nous vivons tous dans une sorte d’environnement simulé, vous voyez ce que je veux dire ? Ça a tout changé pour moi. J’ai immédiatement perdu toute peur de l’espace. Je n’ai plus peur d’être frappé par un astéroïde, un météore, une comète, une planète malveillante, etc. Fini les éruptions solaires, et tous ces trucs démoniaques de l’espace. Ils ne m’auront pas.

Plus tard dans la conversation, on a demandé à Stephen Carpenter son avis sur la possibilité de créer un vaccin pour combattre le coronavirus. Il a répondu :

Il n’y a jamais eu un seul vaccin qui ait fonctionné. Toutes ces choses sont des poisons, que vous ne pouvez pas évacuer de votre corps. Votre corps n’a aucun moyen de les expulser, ils sont emprisonnés en vous pour toujours et vous souffrez continuellement.

Stephen Carpenter a également qualifié de “propagande” et de “conneries” les directives concernant le port du masque pendant la pandémie, et a exprimé des doutes quant à l’existence même du coronavirus, en disant que “ce n’est qu’une ruse mentale”.

Le neuvième album studio de Deftones, Ohms, est sorti le 25 septembre via Warner Music. L’opus a généré 49 000 unités au total (dont 13 000 exemplaires en vinyle) au cours de sa première semaine de parution. Ces chiffres ont permis au groupe de se hisser à la cinquième place du Billboard 200, marquant ainsi sa sixième place consécutive dans le top 10 et sa quatrième contribution au top 5 des charts.

D’autre part, vous pouvez écouter le remix de la chanson Passenger (ft. Maynard James Keenan de Tool) de Deftones par Mike Shinoda (Linkin Park), ci-dessous. Ce remix est extrait de l’album Black Stallion, qui arrivera le 11 décembre prochain.

À lire aussi : Ce groupe de Metal sait comment vendre des disques

Deftones – Genesis :

Deftones – Passenger (Mike Shinoda Remix) :

Source : theprp.com