David Ellefson de Megadeth : "La musique en direct ne disparaîtra jamais, et les événements en direct ne disparaîtront jamais"

à 13 h 19 min
Lecture 2 min.
David Ellefson de Megadeth : "La musique en direct ne disparaîtra jamais, et les événements en direct ne disparaîtront jamais"

En raison de la pandémie de coronavirus, certains artistes ont tenté de pivoter vers des performances socialement distantes dans des cinémas drive-in ou en faisant payer l’entrée à des concerts virtuels, mais la majorité d’entre eux n’ont pas joué en direct du tout.

David Ellefson parle de l’avenir de la musique en direct

David Ellefson, bassiste de Megadeth, s’est entretenu avec Rock ‘N’ Roll Underground sur l’avenir de la musique live une fois la pandémie passée :

Je me souviens qu’à la fin des années 90, Megadeth faisait beaucoup de tournées. Nous sortions un disque, et nous tournions pendant 18 mois. Je me souviens qu’un jour, j’ai pris l’avion pour aller dans une autre ville et je me suis dit : “Il doit y avoir un moyen plus facile de faire tout ça. Pourquoi ne pas utiliser Skype et faire venir tout le monde chez nous au lieu de voyager à travers le monde, en déplaçant des haut-parleurs, des lumières, des camions et des bus”. Alors, devinez quoi ? Nous y voilà. Nous sommes en 2020. Et la vérité est que… Est-ce que c’est mieux que la musique en direct ? Eh bien, je dirais que non.

Il a poursuivi :

Ce que nous voulons vraiment, c’est une interaction sociale entre nous. Aucun homme n’est seul sur une île. Nous sommes faits pour être ensemble. Nous sommes meilleurs quand nous sommes ensemble. L’expérience de la musique en direct est quelque chose qui va persister, même si elle est en transition. […] La musique en direct ne disparaîtra jamais, et les événements en direct ne disparaîtront jamais.

Les concerts en drive-in/streaming ont reçu un accueil mitigé de la part des artistes et des fans, Robb Flynn de Machine Head les qualifiant de “la chose la plus stupide qu’il ait jamais vue”, et Schmier de Destruction refusant catégoriquement de participer au mouvement, en disant : “Je ne veux pas arnaquer mes fans”. D’autres ont embrassé le phénomène et ont offert des expériences relativement mémorables à leurs fans (Metallica, Architects, Down, Tesseract, etc.).

À lire aussi : Découvrez un avant-goût du nouveau projet de Howard Jones et Jared Dines

Interview de David Ellefson pour Rock ‘N’ Roll Underground :

Source : blabbermouth.net