Les reviews utilisateurs sont de retour !

Le producteur de Nirvana se remémore le pari de 100 000 dollars sur In Utero

à 16 h 28 min
Lecture 3 min.

Le producteur Steve Albini s’est remémoré le moment où il a lancé un pari à Nirvana, en mettant en péril sa rémunération pour la production de leur album In Utero de 1993.

La nuit précédant le début de l’enregistrement, il leur a dit que si l’un d’entre eux le battait au billard, il renoncerait au paiement de 100 000 dollars qu’il allait gagner en studio – mais que s’il gagnait, le groupe devrait doubler la somme. Aucun des membres du trio n’a accepté l’offre. Dave Grohl a expliqué plus tard :

Quiconque a les moyens de parier quelque chose d’aussi important doit être extrêmement bon, alors tout le monde a dit non. En plus, il avait sa propre canne [de billard]. Nous ne voulions pas jouer aux cons.

Dans une nouvelle interview avec Kerrang!, M. Albini a révélé qu’il n’était pas surpris du choix des membres de Nirvana.

J’ai fait ça avec tous les groupes avec lesquels j’ai travaillé, et personne n’a jamais accepté mon offre. Ce n’est pas comme si j’étais un super joueur de billard, mais j’ai une bonne chance de gagner. En fin de compte, cela n’allait pas faire une grande différence dans ma vie si j’obtenais le double de l’argent pour la séance ou si je travaillais gratuitement. Mais j’imagine que Nirvana était un peu plus réticent que moi à prendre des risques.

Même si cette tentative de gagner 100 000 dollars a échoué en 1993, il a empoché la même somme en remportant un tournoi de poker professionnel en 2018.

C’est un jeu fascinant, et il stimule mon cerveau, mais si je ne gagnais pas d’argent grâce à lui, je ne le ferais pas. C’est devenu une partie importante de mes revenus et c’est avec ça que je vis. Je ne le fais pas pour m’amuser.

M. Albini a également parlé de la prudence avec laquelle il a abordé Kurt Cobain lors des sessions de In Utero.

Je n’ai pas essayé de devenir un de ses amis, parce que je savais que tout le monde autour de lui essayait de s’immiscer dans son monde de façon parasitaire, et je voulais qu’il sache qu’il n’avait pas à s’inquiéter de cela avec moi. Je ne l’ai jamais poussé à avoir une quelconque intimité personnelle. Cependant, j’ai pu le voir au travail, et j’ai vu qu’il était extrêmement sérieux dans sa musique, et que sa passion était authentique. Je pense que les gens ont réagi à cela, et à sa voix particulière. J’ai appris à le respecter en tant qu’artiste et en tant que personne.

Nirvana – In Utero :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Nirvana
Source : ultimateclassicrock.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Les maîtres du Death Metal Mélodique, Be'Lakor, sont de retour avec Hidden Window

Be'Lakor
Coherence

Par Adrien, le 13/11/2021
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Plus d'actus sur Nirvana
L'actu Rock