La styliste Love Bailey parle de la fois où Marilyn Manson a mis un pistolet sur sa tempe

à 11 h 25 min
Lecture 3 min.

En début de semaine, l’actrice Evan Rachel Wood a révélé que Marilyn Manson était son agresseur. Plusieurs autres femmes ont également raconté des histoires sur le musicien, notamment la styliste Love Bailey, qui a dit qu’elle préparait une séance photo avec lui lorsqu’il lui a mis un pistolet sur la tempe.

Love Bailey a publié une vidéo décrivant l’incident sur son compte Instagram. La styliste, qui avait 20 ans à l’époque, s’est rendue chez Manson pour l’aider à préparer une séance photo avec lui et une actrice anonyme. Selon le Daily Beast, c’était en 2011. Love s’est souvenue de trois pièces différentes : le studio d’enregistrement de Manson, un salon et une chambre à coucher à l’intérieur du studio d’enregistrement.

Elle a décrit avoir vu beaucoup de peintures “démoniaques” et d’œuvres d’art faites de charbon de bois qui étaient disposées en cercle dans le coin d’une pièce.

On aurait dit qu’il essayait d’ouvrir un portail, d’invoquer une présence démoniaque.

Elle a finalement été appelée dans la chambre de Manson, et elle dit avoir vu une cage de verre avec un verrou.

J’ai rampé sur les draps tachés de [fluides sexuels] que [l’actrice] et Marilyn venaient de souiller. J’ai regardé [l’actrice] et elle était complètement bourrée. Je ne sais pas si c’était à cause de [la drogue], mais elle n’était pas du tout cohérente. Elle trébuchait, elle s’est blessée au genou sur la table de chevet et Marilyn s’est moquée d’elle et l’a laissée ramper sur le sol. J’ai donc couru pour l’aider, et alors que je la tenais et que j’essayais de lui faire trouver son équilibre, Marilyn a pointé un pistolet sur ma tempe. Un gros Glock, un Glock en métal. Ce n’était pas un jouet – c’était un vrai pistolet. Il l’a pointé droit sur moi et m’a dit : “Je n’aime pas les pédés”, en riant sur un ton très sombre et agressif.

Love Bailey se décrit elle-même comme “une femme trans”. Sentant que ce n’était pas du tout une blague, elle a été stupéfaite. Elle s’est sentie forcée de garder l’incident pour elle pendant des années, principalement par peur d’être mise sur la liste noire des photographes et de l’industrie de la mode dans son ensemble. Le témoignage de Mme Wood a inspiré Love à rendre publique son expérience.

Je suis désolée qu’il ait fallu tant de temps pour que cette histoire soit rendue publique. Mais je suis heureuse de pouvoir enfin partager la vérité.

Posts de Love Bailey :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Love Bailey (@loveisbailey)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Love Bailey (@loveisbailey)

Source : loudwire.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
No Sleep 'til Hammersmith

Motörhead
No Sleep 'til Hammersmith

Par Lemmy Halford03, le 14/08/2022
Flick of the Switch

AC/DC
Flick of the Switch

Par Eddie Burton, le 14/08/2022
Hard Skool (EP)

Guns N' Roses
Hard Skool (EP)

Par Maxime1963, le 14/08/2022
Plus d'actus sur Marilyn Manson
L'actu Metal Alternatif