10 clips vidéo de Rock et de Metal censurés et interdits de diffusion par MTV !

à 15 h 22 min
Lecture 8 min.
10 clips vidéo de Rock et de Metal censurés et interdits de diffusion par MTV !
© Recording Industry Association of America

Découvrez ci-dessous 10 clips vidéo de Rock et de Metal censurés et interdits de diffusion par MTV (via Loudwire) !

À l’époque glorieuse de MTV, les clips vidéo étaient diffusés en boucle toute la journée… Demandez à Beavis et Butt-Head. Malgré le succès de certains des groupes les plus emblématiques du Rock et du Metal, la chaîne MTV ne voulait pas franchir certaines limites avec les artistes qu’elle présentait, ce qui a conduit à l’interdiction de nombreux clips vidéo en raison de leur contenu visuel.

Des dizaines de clips vidéo ont été jugés trop choquants pour être diffusés. Que ce soit en raison de la violence, des images sexuelles, des représentations religieuses ou des visuels dérangeants, ces clips vidéo ont été censurés par MTV et ses semblables peu après leur sortie. Bien que controversés, ces clips vidéo restent des oeuvres artistiques et méritent d’être vus.

Nine Inch Nails – Happiness in Slavery :

Le clip vidéo de Closer de Nine Inch Nails, sorti en 1994, est resté l’un des clips vidéo les plus controversés que MTV ait jamais décidé de diffuser, mais avant cette étape importante, le groupe avait repoussé les limites du genre avec Happiness in Slavery.

Le clip vidéo de 1992 met en scène un homme à la fois torturé et satisfait par une machine ressemblant à une chaise de dentiste démente, le sang de l’homme étant utilisé comme engrais pour un jardin situé en dessous de lui. En raison des scènes de nudité et de violence qui conduisent à la mort de l’homme, le clip vidéo a été presque universellement interdit par toutes les chaînes de télévision.

À lire aussi : Top 8 des albums de Rock et Metal dont le coût d'enregistrement a été vertigineux

Tool – Prison Sex :

Alors que Tool commençait à devenir une légende des temps modernes, le groupe a sorti un clip vidéo animé en “stop-motion” pour Prison Sex, le deuxième single de Undertow. Le clip ne comportait ni violence ni nudité, mais a été interdit en raison de sa capacité à perturber le téléspectateur.

Le clip vidéo de 1993, qui suscite la réflexion et l’imagination, a été créé et réalisé par le guitariste Adam Jones, qui avait une grande expérience de la direction artistique et de l’animation, notamment pour avoir travaillé sur le film Jurassic Park. En raison de ce qui a été qualifié de “contenu dérangeant”, Prison Sex a été retiré de la programmation de MTV, ce qui n’a pas empêché le clip vidéo d’être nominé dans la catégorie des meilleurs effets spéciaux aux MTV Video Music Awards de 1995.

Soundgarden – Jesus Christ Pose :

La religion est toujours un sujet délicat lorsqu’il s’agit de créer une oeuvre artistique. Les légendes du Grunge, Soundgarden, se sont retrouvées dans le collimateur du politiquement correct après la sortie de leur clip vidéo Jesus Christ Pose en 1991.

Tiré de l’album Badmotorfinger (1991), le clip vidéo présente une quantité incroyable de croix, à l’endroit et à l’envers, ainsi que des crucifixions d’une femme, d’un squelette et de légumes à forme humaine. La chanson et le clip vidéo ont été considérés comme antichrétiens par de nombreux téléspectateurs, et Soundgarden a même reçu des menaces de mort pour Jesus Christ Pose. MTV a interdit la vidéo en 1991.

Foo Fighters – Low :

Foo Fighters, qui a l’habitude d’injecter de la dérision dans ses clips vidéo, s’est un peu éloigné du droit chemin dans le clip vidéo de Low. Mettant en scène des versions péquenaudes de Dave Grohl et de Jack Black, le clip vidéo montre le duo en train de saccager une chambre d’hôtel tout en se défonçant.

Les choses commencent à devenir bizarres dans Low lorsque Dave et Jack se travestissent à l’aide de vêtements féminins très légers avant de s’en prendre l’un à l’autre pendant qu’une caméra de vision nocturne enregistre le tout. Bien que jamais trop explicite, le clip a été interdit par MTV pour son contenu en 2003.

Sepultura – Arise :

Dans un autre cas de controverse liée à l’imagerie religieuse, les légendes brésiliennes du Thrash Metal, Sepultura, ont été bannies par MTV après la sortie de leur clip vidéo pour Arise. La chanson titre de leur quatrième album studio, Arise, est un chef-d’œuvre du Thrash Metal, mais l’image apocalyptique d’un Christ crucifié dans le désert était trop osée pour MTV en 1991.

Mötley Crüe – Girls, Girls, Girls :

L’amour de Mötley Crüe pour les excès était à son apogée au milieu des années 80 et le groupe a décidé d’en dévoiler une partie dans le clip vidéo de Girls, Girls, Girls. Le groupe a fini par tourner le clip vidéo dans le club de strip-tease Seventh Veil de Los Angeles, l’un de ses lieux de prédilection.

Mais, comme prévu, la nudité dans le clip vidéo s’est avérée être un problème pour la diffusion télévisée. Après avoir été refusé par MTV, un deuxième clip vidéo sans nudité a été tourné en utilisant certaines des danseuses, désormais légèrement vêtues, dansant sur la chanson et gardant le même esprit mais sans la nudité.

Van Halen – Oh Pretty Woman :

La reprise par Van Halen de la chanson Oh Pretty Woman de Roy Orbison semblait assez innocente, mais la vision du réalisateur du clip vidéo n’a pas vraiment plu aux chaînes de télévision. La séquence d’ouverture mettait en scène deux petits personnages retenant une femme captive et lui caressant les jambes à plusieurs reprises alors qu’elle tentait de résister à leurs assauts. Les membres du groupe, habillés en guerriers samouraïs, en Tarzan et en cow-boys, viennent tous à son secours mais elle est finalement sauvée par Napoléon qui arrive en limousine.

Le clip vidéo a été interdit à l’époque, mais les temps et les goûts ont changé et il a finalement été diffusé sur VH1 Classic.

Queen – Body Language :

Le monde était différent en 1982, les clips vidéo étaient alors une nouvelle forme d’expression artistique, il n’est donc pas surprenant que la moindre allusion à quelque chose de sexuellement suggestif ait suscité une réaction très dure de la part des dirigeants de la chaîne. Le clip vidéo de Body Language de Queen est l’un de ceux qui ont été interdits par MTV.

Le clip vidéo présente de nombreux plans de corps d’hommes et de femmes, leur peau en sueur drapée dans des tenues en cuir. Ajoutez à cela des plans d’hommes et de femmes dans un vestiaire sortant du hammam alors qu’ils sont couverts de serviettes, c’était tout simplement trop… Les plans et les sous-entendus érotiques ont suffi pour que la chaîne interdise le clip vidéo, bien qu’il n’y ait pas de véritable nudité.

Billy Idol – Cradle of Love :

Il ne fait aucun doute que Cradle of Love de Billy Idol est un clip vidéo torride dans lequel une jeune femme apparemment innocente fait de son mieux pour séduire un homme d’affaires plus âgé, mais ce n’est pas le contenu sexuel ou la différence d’âge qui ont provoqué une levée de boucliers. C’est plutôt l’insertion d’extraits du film Les Aventures de Ford Fairlane qui a fait hésiter la chaîne.

Le film met en scène l’humoriste Andrew Dice Clay, dont le numéro de “comptines pour adultes” lors des MTV Awards en 1989 lui avait valu d’être banni à vie de la chaîne. Plutôt que de risquer de ne pas être diffusé sur la populaire chaîne de clips vidéo, un nouveau montage sans les scènes du film d’Andrew a été présenté à MTV et finalement autorisé à être diffusé.

Neil Young – This Note’s for You :

Neil Young est resté loin de la nudité, n’a rien proposé de trop suggestif sur le plan sexuel et n’a pas abordé le sujet brûlant de la drogue, alors pourquoi son clip vidéo de This Note’s For You a-t-il été banni de MTV ? Il s’est avéré que le morceau anticommercial de Neil Young a irrité MTV lorsqu’il s’en est pris à plusieurs sponsors publicitaires de premier plan, les nommant ouvertement, ce qui a conduit la chaîne à le retirer temporairement des écrans.

Le clip vidéo, qui se moquait de plusieurs publicités populaires de l’époque, a pourtant fait un tabac sur la chaîne canadienne MuchMusic, où il a été diffusé en boucle, et MTV a fini par lever son interdiction. En fait, le clip vidéo réalisé par Julien Temple a remporté le prix de la meilleure vidéo de l’année aux MTV Music Awards en 1989.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : loudwire.com