Van Halen a sorti Poundcake il y a 30 ans !

à 18 h 37 min
Lecture 5 min.
Van Halen a sorti Poundcake il y a 30 ans !
© Youtube

Van Halen a pris une année de repos après la tournée de promotion de OU812 (1988) et a eu besoin d’une autre année pour préparer un nouvel album. Bien que le groupe ait un peu abusé des claviers sur ses derniers albums, la première musique de Van Halen des années 90 est un retour aux sources.

Eddie Van Halen a montré qu’il avait plus d’un tour dans son sac sur le premier single de For Unlawful Carnal Knowledge, Poundcake, qui est sorti le 1er juin 1991.

Le titre, qui ouvre l’album, commence par l’utilisation par le guitariste d’une perceuse électrique Makita 6012HD qu’il a ramassée en studio et dont il a découvert qu’elle était dans la même tonalité que la chanson. Il a gratté l’outil sur les cordes de sa guitare pour commencer Poundcake, puis a saupoudré son son tout au long de la chanson (la perceuse a ensuite été peinte en rouge, blanc et noir pour être assortie à sa guitare lors de la tournée suivante).

Mais ce n’était pas une nouvelle création d’Eddie Van Halen. Comme la technique du tapping qu’il a popularisée, le son de la perceuse qui donne le coup d’envoi de Poundcake n’était pas une innovation. Ce n’était même pas la première chanson de 1991 à utiliser un outil : Daddy, Brother, Lover, Little Boy (The Electric Drill Song), le morceau d’ouverture de l’album Lean Into It de Mr. Big, sorti en mars de la même année, mettait en scène le guitariste Paul Gilbert et le bassiste Billy Sheehan s’affrontant en duel à l’aide de perceuses électriques sur leurs instruments.

Il y avait plus qu’une simple perceuse sur Poundcake. À la suggestion du producteur Andy Johns, Eddie Van Halen a adopté les overdubs et a même utilisé une pédale wah-wah – un élément qui, selon lui, a aidé la chanson à prendre forme.

Eddie Van Halen a déclaré lors d’un entretien accordé à Guitar World :

J’ai composé un riff que personne n’a aimé jusqu’à ce qu’Andy m’ait suggéré d’utiliser une 12 cordes pour étoffer les pistes rythmiques. Tout d’un coup, les paroles, le titre et tout le reste sont devenus très clairs. Ce que vous entendez, ce sont deux 12 cordes qui doublent ma guitare. C’est un son étrange. Ce n’était pas vraiment prévu.

Contrairement aux deux premiers albums du groupe avec Sammy Hagar (chant), For Unlawful Carnal Knowledge n’était pas tout à fait une affaire de groupe ; réunir les quatre membres en même temps en studio est devenu un défi. La femme du chanteur avait des problèmes de santé mentale qui nécessitaient son attention et ne lui permettaient pas de s’impliquer pleinement dans le groupe. À tel point que Poundcake a failli ne pas figurer sur la liste finale des morceaux, Sammy Hagar ayant tardé à écrire les paroles.

Sammy Hagar a déclaré, dans une vidéo publiée en 2015 :

L’écriture des chansons était longue, je prenais du retard sur les paroles, parce que je n’avais pas le temps de me concentrer dessus. Quand j’ai chanté sur [Poundcake], je me souviens avoir crié à la fin “Wow… c’est ma femme, uh-huh uh-huh-huh” et Andy a eu la chair de poule. Il a regardé autour de lui et m’a fixé quand je chantais, il m’a montré son bras et il avait littéralement les poils dressés. Je jugeais tout : la voix, le mixage et la chanson – si ça me donnait la chair de poule alors c’était parfait.

Quant au batteur du groupe, Alex Van Halen a déclaré à propos de Poundcake :

C’est vraiment le reflet de ce qu’est l’album dans son ensemble.

Dans l’interview qui accompagnait le CD single, Sammy Hagar a déclaré que les paroles avaient été inspirées par une recette de “pound cake” (quatre-quarts, qui doit son nom au fait que les quatre ingrédients qui le composent sont en quantités égales et représentent donc chacun un quart).

Donc Sammy a assimilé la simplicité de la formule :

C’est une sorte de chanson d’amour, une chanson d’amour tordue avec un certain sens de l’humour, mais il y a beaucoup de sincérité.

Il a déclaré un peu plus tard lors d’un entretien accordé à Album Network :

Il se trouve que j’aime ma femme et que j’adore son pound cake.

Poundcake a fait de Van Halen l’un des plus grands groupes de Hard Rock de la décennie, comme il l’avait été tout au long des années 80. La chanson a atteint la première place du classement Mainstream Rock du Billboard, et le clip vidéo réalisé par Andy Morahan est devenu l’un des plus populaires sur MTV en 1991.

Dans ses mémoires, Red: My Uncensored Life in Rock, Sammy Hagar a déclaré :

Nous avons dépensé environ 400 000 dollars pour ce clip vidéo dans lequel il y avait une tonne de filles sexy. C’était l’apogée de MTV et des clips vidéo, les gens dépensaient beaucoup d’argent pour ça.

En septembre, Van Halen a ouvert les MTV Video Music Awards avec une interprétation de Poundcake, leur toute première prestation en direct à la télévision américaine. L’animateur de l’émission, Arsenio Hall, a présenté le groupe avec enthousiasme, le qualifiant de “plus grand groupe de Rock ‘N’ Roll américain de tous les temps”.

Van Halen – Poundcake :

1 Commentaire

  1. Que rajouter de plus ? La marque des génies c’est d’amener quelque chose en plus,ce petit truc qui fait la différence… Eddie avait un talent hors normes, c’est pas un secret mais depuis sa disparition, je me sens moi aussi un peu orphelin…

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Van Halen
Source : ultimateclassicrock.com