Regardez Metallica jouer dans un parking en 1996 pour fêter la sortie de Load !

à 11 h 09 min
Lecture 2 min.
Regardez Metallica jouer dans un parking en 1996 pour fêter la sortie de Load !

Le 4 juin 1996, Metallica a sorti son sixième album, Load.

Cinq ans après le succès du Black Album en 1991, le groupe est passé du Thrash à un Metal plus groovy, ce qui a suscité (et suscite toujours) la controverse chez les fans. Toutefois, le jour de la sortie de l’album, Metallica a fêté l’événement avec un show que tout le monde a apprécié : un concert à l’arrière d’un camion à plateau sur un parking rempli de fans déchaînés.

L’événement, qui s’est déroulé à l’arrière d’un Tower Records à Sacramento, en Californie, s’est déroulé de manière merveilleuse et, d’après la description de la vidéo sur YouTube, la ville a failli mettre fin au concert avant de décider de le laisser se dérouler comme prévu. Heureusement, tout s’est bien passé, et quelqu’un dans le public était là avec un caméscope, car nous avons maintenant des images historiques de Kirk Hammett, James Hetfield, Lars Ulrich et Jason Newsted – au sommet de leur popularité au début des années 90, rien que ça – jouant quelques-unes des plus grandes chansons Metal de tous les temps lors d’un “pop-up show” semi-illégal.

La liste des morceaux a été réduite à six, mais le groupe a réussi à promouvoir deux titres phares de Load (Ain’t My Bitch et Until It Sleeps), Sad But True, deux classiques des années 80 (Whiplash et Creeping Death), et sa fameuse reprise de So What? de Anti-Nowhere League.

Cette performance est tout à fait dans l’air du temps, et vous pouvez la voir en entier ci-dessous.

Metallica – Load’s Release Day Promotional Live Parking Lot Gig (1996) :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.