MetalZone débarque sur ton mobile !

Wes Borland parle de la tragédie de Limp Bizkit et de la façon dont elle l'a conduit à quitter le groupe !

à 13 h 21 min
Lecture 3 min.
© Neilson Barnard/Getty Images

Lors d’une apparition dans l’émission Drinks With Johnny, animée par le bassiste de Avenged Sevenfold, Johnny Christ, le guitariste de Limp Bizkit, Wes Borland, a parlé de son départ du groupe en 2001 et des circonstances qui ont entouré ce qui est devenu son absence de trois ans du groupe.

Wes Borland a déclaré : “Nous n’avons été un groupe, avant de nous séparer, que pendant six ans, ce qui est assez bizarre. Nous avons enregistré trois albums de 1995 à 2001. Et puis j’ai quitté le groupe. Je pense que le plus dur a été la mort d’une fille lors de notre concert en Australie [au Big Day Out]. Pour moi, c’était la fin du groupe. Non pas que ce soit notre faute, mais je me suis dit : ‘Je ne veux pas faire partie d’une force ou de quoi que ce soit qui puisse causer cela’.”

“Elle a été écrasée lors de notre concert à Sydney, elle avait 16 ans, elle s’appelait Jessica Michalik. Elle est tombée dans le coma, puis nous avons arrêté la tournée et sommes rentrés chez nous, et j’ai reçu un appel deux jours plus tard pour me dire qu’elle était morte à l’hôpital.”

Le tragique 11 septembre [2001] est arrivé, j’essayais d’analyser ma vie et j’ai lu un article où Maynard [James Keenan] de Tool nous critiquait et nous comparait à McDonald’s. Il disait que Tool était comme un bon restaurant étoilé et que Limp Bizkit était comme McDonald’s, en gros.

“Et je me suis dit : ‘J’en ai marre, je ne veux plus faire ça’. C’est devenu un fardeau trop lourd à porter.”

À propos de l’émeute lors du Woodstock Festival en 1999

“Woodstock était tellement énorme qu’on ne le savait pas vraiment à l’époque… Les émeutes n’ont eu lieu que le lendemain [de notre concert], mais les journaux ont fait le lien. Les distributeurs automatiques n’avaient plus d’argent, les vendeurs n’avaient plus d’eau, et ils demandaient 11 ou 12 dollars pour une bouteille d’eau quand ils en avaient.”

“Nous avons joué notre set et sommes partis. Mais nous avons découvert plus tard que les informations avaient monté le coup en disant que tous les incidents se seraient produits pendant notre set, même les incendies du lendemain. C’était n’importe quoi, on nous a vus jouer Break Stuff, qui est devenu l’hymne du festival à cause des infos, et ils ont ajouté des images des incendies et des troubles.”

À lire aussi : Guns N' Roses vend désormais un bong Appetite for Destruction

À propos de l’organisation du festival et de ses conséquences

“J’ai reçu beaucoup d’appels ces derniers temps pour faire des documentaires sur Woodstock et j’ai refusé. Je n’en ai pas envie.”

“C’était un désastre et je suis désolé pour tous ceux qui ont été blessés, mais n’essayez pas de saigner les gens, ne les mettez pas dans une situation où vous essayez juste de vous faire le plus d’argent possible.”

“Ils [les organisateurs du festival] n’étaient tout simplement pas préparés à y faire face, ils ont essayé de faire le plus d’argent possible et les gens n’ont pas toléré cela.”

Limp Bizkit – Break Stuff @Woodstock Festival 1999 :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Limp Bizkit
L'actu Nu Metal