MetalZone débarque sur ton mobile !

Geddy Lee de Rush sur le succès et la longévité du groupe : "Je pense que l'amitié n'y est pas pour rien"

à 11 h 15 min
Lecture 3 min.
© Kevin Winter, Getty Images

Lors d’une interview à son domicile à Toronto, au Canada, le chanteur/bassiste de Rush, Geddy Lee, a parlé de la longévité du groupe et de sa relation avec ses camarades, des fans de Rush, et plus encore.

Lorsqu’on lui a demandé quel était “le secret” de la longévité de Rush et de l’absence de changement de line-up pendant la majeure partie de l’histoire du groupe, Geddy a répondu : “Je pense que j’ai eu la chance de rencontrer deux personnes [le guitariste Alex Lifeson et le batteur Neil Peart] qui, au fond, étaient des gens attentionnés.

D’aussi loin que je me souvienne, je ne me souviens pas d’un seul ego trip de l’un ou l’autre de mes partenaires. Nous avons simplement la chance d’avoir de belles personnalités.

La malédiction d’être Canadien, c’est d’être gentil, non ? Nous disons toujours pardon. Je pense donc que cela nous a beaucoup aidés, franchement, et nous ne sommes que trois, et deux contre un, ce n’est pas juste. Nous ne nous liguons donc jamais les uns contre les autres, et lorsque deux d’entre nous se liguent contre l’autre, même si c’est par humour, nous nous sentons toujours un peu coupables après coup.

Et au cœur de tout ça, nous partageons une amitié solide comme un roc. Au début, nous avions des discussions, par exemple, lorsque quelqu’un avait écrit une chanson – disons, Alex et moi – seulement deux des trois membres avaient écrit une chanson, et nous devions diviser la chanson pour les crédits d’édition et des choses comme ça. Et on avait des conversations du genre : ‘Tu as écrit cette partie, j’ai écrit cette partie…’. Et ça semblait juste stupide. Alors on a pris une décision très tôt qui disait, ‘Écoutez, on travaille tous les trois sur ces chansons de manière égale, que l’idée soit venue d’un ou de deux, on s’en fout. Elles sont le fruit de notre travail à tous les trois, alors mettons-nous d’accord dès maintenant pour tout partager en trois, et nous n’aurons plus jamais à en parler’.

Nous avons accepté cela, et nous n’avons plus jamais eu à avoir cette discussion. Et je pense que ça a été un grand poids enlevé de nos épaules, vraiment. Cela nous a permis de nous concentrer sur la musique et de ne pas nous soucier de ces autres choses.

Après, il est certain que, tout au long du chemin, il y a eu des moments difficiles, je ne vais pas dire que c’était toujours ensoleillé et joyeux. Avant de faire notre album 2112 [1976], notre album Caress of Steel ne marchait pas bien, et le soutien de nos fans sur la route se tarissait. La maison de disques s’est dit : ‘C’était peut-être un mauvais investissement, ces gars-là deviennent trop bizarres […].

C’était difficile, mais on n’a pas perdu notre sens de l’humour pour autant. Nous sommes revenus en faisant l’album 2112 qui a fini par être un disque à succès pour nous, et donc ça nous a aidé à nous renforcer d’une certaine manière, et à rester ensemble. Je pense que l’amitié n’y est pas pour rien.

Interview de Geddy Lee :

1 Commentaire

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Rock Rush
Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Rush
L'actu Rock