MetalZone débarque sur ton mobile !

Une mère néo-zélandaise nomme ses trois enfants Metallica, Slayer et Pantera

à 11 h 20 min
Lecture 3 min.

Une mère néo-zélandaise aurait nommé ses trois enfants Metallica, Slayer et Pantera.

C’est le journaliste et documentariste néo-zélandais David Farrier qui a annoncé la nouvelle du choix de noms que cette femme non identifiée a fait pour ses enfants.

Je suis fier d’annoncer qu’une mère néo-zélandaise a nommé ses enfants Metallica, Pantera et Slayer“, a écrit Farrier sur son Twitter. “Elle m’a dit : ‘Ce n’est pas facile d’élever trois des groupes les plus lourds’.

Farrier a poursuivi en disant qu’il avait vu les certificats de naissance des trois enfants et a admis qu’il était initialement méfiant, surtout après avoir remarqué que Metallica avait un deuxième prénom “And Justice For All”, en l’honneur du quatrième album du groupe.

J’ai contacté l’officier d’état civil lui-même pour lui demander s’il existait des restrictions concernant les noms de groupes ou d’albums pour les bébés“, écrit M. Farrier. Le registraire général de Nouvelle-Zélande, Jeff Montgomery, a répondu qu'”il n’y a pas de restrictions sur le fait de nommer des bébés d’après des groupes ou des albums, tant que le mot utilisé n’est pas généralement considéré comme offensant ou ne ressemble pas à un rang ou un titre officiel.

Farrier a partagé une photo de la femme et a inclus le message suivant : “Je pense qu’il est important de noter (comme vous pouvez le voir sur la photo de mon article) que cette mère est également une grande fan d’arbalètes – ça aussi c’est très Metal – et elle mérite notre respect total et absolu pour cela (et pour s’occuper de trois enfants).

Selon Good Housekeeping, très peu de noms de bébés aux États-Unis sont réellement interdits, les lois sur les noms étant fixées par chaque État et certains États ayant plus d’exigences que d’autres. Dans d’autres pays, cependant, les lois sur les noms sont beaucoup plus strictes, certaines exigeant des parents qu’ils choisissent dans une liste de noms pré-approuvés ou qu’ils demandent au gouvernement d’ajouter un nom à la liste.

La plupart des États américains interdisent l’utilisation de noms de bébé contenant des chiffres, des obscénités, et certains États ont des limites de caractères pour le prénom.

Posts de David Farrier :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : blabbermouth.net