L'ancien guitariste de Judas Priest, KK Downing, explique pourquoi il a abandonné sa guitare Gibson emblématique pour une Flying V

à 10 h 15 min
Lecture 3 min.

Lors d’une apparition dans l’émission Sonic Perspectives, le guitariste classique de Judas Priest, KK Downing, a parlé de sa six-cordes de prédilection : la Gibson Flying V.

KK a un nouveau groupe appelé KK’s Priest, avec Tim “Ripper” Owens au chant, A.J. Mills à la guitare, le bassiste Tony Newton et le batteur Sean Elg. Les musiciens font la promotion de leur premier album, Sermons Of The Sinner, qui sortira le 20 août via Explorer1 Music Group/EX1 Records.

Lorsqu’on lui a demandé : “Pouvez-vous expliquer ce qu’il y a de si magique dans [le modèle] Flying V ?”, Downing a répondu : “Ça vient de quand j’étais enfant. J’ai vu une Flying V dans un magasin et je ne pouvais pas me l’acheter. J’avais l’habitude de la regarder, j’étais ce genre d’enfant à la Oliver Twist – je n’avais pas d’argent, mais d’une certaine manière je savais que c’était la guitare pour ce que je voulais faire.”

“Et maintenant, évidemment, le Flying V est synonyme de Metal et de Heavy Metal. Pour moi, il n’y a jamais eu de doute. J’ai travaillé dur pour obtenir ma SG Standard, et je ne voulais pas la vendre – je voulais aussi la garder, mais j’ai dû m’en séparer pour obtenir ma Flying V, car je ne pouvais avoir qu’une seule guitare.”

“Je jouais des shows, et si je cassais une corde, je devais prendre mon temps pour réaccorder la guitare sur scène. Vous vous souvenez de cette époque ? Cela semble étrange maintenant, mais je n’étais pas le seul à faire ça. Avoir une guitare de rechange était tout simplement inouï à l’époque. Cela semble fou maintenant, n’est-ce pas ?”

“J’avais donc ma Flying V, et, plus tard, j’ai pu acheter une Strat, et j’avais le meilleur des deux mondes – une Gibson Flying V et une Fender Strat. J’avais tout ce dont je rêvais, je n’avais besoin de rien d’autre.”

“C’est merveilleux d’avoir participé à l’évolution de la musique car rien de tout cela n’existait au début des années 60. Il n’y avait que le blues et les groupes de blues progressif comme Cream, Fleetwood Mac et d’autres groupes de ce genre dans les années 60.”

“Il y avait un peu de Metal par-ci par-là, mais c’était très rare, et c’est ce que je voulais vraiment entendre. C’est donc la voie que j’ai empruntée, en essayant de créer cette musique du mieux que je pouvais.”

Interview de KK Downing pour Sonic Perspectives :

À lire aussi : Le monde du Metal rend hommage à Trevor Strnad, "un rayon de lumière sur et en dehors de la scène"

KK’s Priest – Hellfire Thunderbolt :

Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Aerosmith

Def Leppard
Hysteria

Par Steven Perry, le 12/05/2022
Aerosmith

Aerosmith
Aerosmith

Par SixxMars013, le 12/05/2022
Who Made Who

AC/DC
Who Made Who

Par Robert Bonham, le 11/05/2022
Plus d'actus sur KK's Priest
L'actu Heavy Metal