Paul Gilbert dit que Mr. Big a eu deux semaines de gloire : "Notre public s'est transformé en une marée de filles de 12 ans"

à 11 h 19 min
Lecture 3 min.

Le guitariste de Mr. Big, Paul Gilbert, s’est souvenu du moment où les musiciens sont devenus des stars mondiales lorsque leur single de 1992, To Be With You, est devenu un tube, notant que cela n’a duré que deux semaines au final.

Pendant cette période, cependant, le groupe a vu son profil changer temporairement, comme il l’a confié à Classic Rock (via UCR) lors d’une récente interview.

“C’était merveilleux, et c’était aussi complètement hors de mon contrôle”, a déclaré Gilbert. “J’avais l’impression qu’on m’avait fait un cadeau, et qu’en même temps, on pouvait me l’enlever à tout moment. Je me souviens que pendant les deux semaines où To Be With You a été un succès, notre public s’est transformé en une marée de filles de 12 ans. Et puis ces deux semaines se sont terminées, et c’était comme si une porte avait claqué, et c’était à nouveau des gars avec des vestes en jean.”

Il a également expliqué que cette trajectoire de carrière lui avait permis d’éviter les pièges de la toxicomanie : “Si j’avais dû ne faire partie que de Mr. Big, et ne jouer que les tubes en tournée, je me serais très probablement mis à boire… parce que j’ai un besoin intrinsèque de toujours essayer de nouvelles choses.”

“Certains musiciens sont vraiment pleins de talent et de capacités, et doivent quand même jouer les mêmes trucs tout le temps. Par exemple, les Eagles : ‘Ok, c’est parti, on va jouer Hotel California une fois de plus…’. Parfois, il faut se saouler juste pour que ce soit intéressant.”

Interrogé sur son approche de la création musicale, Gilbert a répondu : “Ils font des expériences avec des souris où ils leur donnent de la cocaïne, et la souris continue à appuyer sur le bouton [jusqu’à ce qu’elle meure]. Je n’ai jamais essayé la cocaïne, mais la musique peut être comme ça. Si je m’engage dans un projet et qu’il continue à me récompenser avec le plaisir de la musique, avec des gens qui me sourient quand je joue et qui me permettent de manger à ma faim, je vais continuer à appuyer sur ce bouton… Pour chaque succès que j’ai, il y a autant d’échecs. Le truc, c’est de ne pas laisser cela vous arrêter.”

Mr. Big – To Be With You :

Source : ultimateclassicrock.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Never Mind The Bollocks, Here's The Sex Pistols

The Sex Pistols
Never Mind The Bollocks, Here's The Sex Pistols

Par Steven Perry, le 08/08/2022
Foo Fighters annonce son nouvel album, Medicine At Midnight, et sort le single Shame Shame

Foo Fighters
Medicine At Midnight

Par Robert Bonham, le 08/08/2022
Korn

Korn
Korn

Par Ryuketsu, le 08/08/2022
Plus d'actus sur Paul Gilbert
L'actu Rock