MetalZone débarque sur ton mobile !

5 musiciens qui ont viré absolument tout le monde de leur groupe !

à 10 h 19 min
Lecture 6 min.
Ghost

Ultimate Guitar vient de publier une liste composée des “5 musiciens qui ont viré absolument tout le monde de leur groupe”. Découvrez toutes les magnifiques aventures ci-dessous !

L’article est accompagné de l’introduction suivante : “Les changements de line-up sont monnaie courante dans les groupes de Rock, et lorsque le groupe est formé autour d’une personne à l’ego démesuré, ils passent de courants à fréquents.”

“Conflits personnels, sentiments irrationnels d’insécurité, problèmes d’argent, droits d’auteur – il existe de nombreuses raisons de se faire virer de certains groupes.”

“Mais il est rare qu’une personne soit tellement frustrée par le reste des musiciens qu’elle vire littéralement tout le monde du groupe. Aussi fou que cela puisse paraître, cela s’est produit plusieurs fois. Jetons donc un coup d’œil à ces cas particuliers.”

5 musiciens qui ont viré absolument tout le monde de leur groupe :

À lire aussi : Le chanteur de Slipknot dit que Joey Jordison était "extrêmement nerveux" lorsqu'il a joué avec Metallica en 2004

King Crimson :

À ses débuts, King Crimson était un projet collaboratif, Robert Fripp partageant les tâches avec Ian McDonald, Michael Giles et Greg Lake, qui étaient tous également impliqués dans le processus d’écriture des chansons. Cependant, quelques années après la formation du groupe et un an après la sortie du légendaire premier album In The Court Of A Crimson King (1969), la tension au sein du groupe est devenue insupportable pour Robert Fripp et il a décidé de se virer lui-même afin de sauver le groupe, mais à ce moment-là, tout le monde dans le groupe a compris qui était la véritable force motrice de King Crimson, et donc tout le monde est parti en laissant le nom et les droits à Robert. Après cela, Robert Fripp a dissous King Crimson plusieurs fois de son propre chef, se réservant le droit de faire revivre le groupe lorsqu’il le jugeait nécessaire.

King Crimson – Red (Live) :

Rainbow :

La seule chose qui était aussi géniale que le jeu de Ritchie Blackmore était son ego et son désir de contrôler à peu près tous les processus du groupe, sur et en dehors de la scène. Il suffit de regarder son comportement au sein de Deep Purple pour comprendre à quel point il accordait peu d’importance aux liens et à la camaraderie par rapport au perfectionnement du son et au développement du groupe. Il a laissé partir Ian Gillan et a viré Roger Glover du groupe au plus fort de son succès parce qu’il en avait envie, et il a généralement été un maniaque du contrôle pendant toutes ces années. Mais si Deep Purple était un projet collaboratif, Rainbow était sa création et il pouvait en faire ce qu’il voulait. Si l’on considère qu’au cours de son existence, Rainbow a eu cinq chanteurs différents, sept bassistes, sept batteurs et sept claviéristes, la citation de Ritchie : “Personne n’a jamais quitté Rainbow. C’est un fait”, montre à quel point tous les musiciens ont dû se sentir en danger sous son règne.

Rainbow – Stargazer :

Ghost :

Dans une histoire beaucoup plus récente, le groupe suédois Ghost a fait les gros titres à cause d’une plainte déposée par d’anciens membres du groupe contre le chanteur et frontman du groupe, Tobias Forge. Jusqu’alors, les noms réels des musiciens étaient un mystère, seul Tobias Forge ayant été identifié (mais non confirmé) par les fans.

Cependant, la mauvaise humeur entre le frontman, qui écrit également toute la musique, et les autres musiciens a conduit à la révélation qu’au moins dix personnes se trouvaient derrière les masques à un moment ou à un autre, toutes ayant finalement été renvoyées par Tobias. Il a été révélé qu’en 2016, Tobias a recruté une toute nouvelle formation en se débarrassant des anciens musiciens. Voici ce qu’il avait à dire à ce sujet : “Ghost a toujours été une sorte de… Je suppose que c’était un groupe du genre Bathory, où il y avait des gens qui jouaient en live, et les gens qui jouaient en live [n’étaient] pas forcément les mêmes que ceux qui jouaient sur les albums. “

Ghost – Live au Hellfest 2011 :

Guns N’ Roses :

En parlant de maniaques du contrôle, de divas et d’egos démesurés, nous ne pouvons pas ignorer Axl Rose et toute la tourmente de Guns N’ Roses. Pour les quatre premiers albums, le noyau du groupe est resté relativement stable, seuls Izzy Stradlin et Steven Adler ayant été remplacés respectivement par Gilby Clarke et Matt Sorum. Mais après 1996, le groupe a connu tellement de drames internes que presque tout le monde, sauf Axl Rose, a quitté le groupe, laissant Axl aux commandes.

En plus d’avoir cassé sa voix, d’avoir quitté les concerts au milieu d’une chanson en raison de la réaction négative de la foule et d’avoir agi comme un maniaque du contrôle pendant l’enregistrement du tristement célèbre album Chinese Democracy (2008), Axl Rose a également renvoyé presque tous les musiciens du groupe. Au cours de son règne en tant que seul membre original, il est passé par un total de 11 musiciens, les virant lorsqu’il n’était pas satisfait de leur collaboration. Quelque chose a dû changer dans sa vie en 2016, car il a viré presque tout le monde une dernière fois, s’est réuni avec Slash et Duff McKagan, et a retrouvé sa voix (en quelque sorte). Au cours des cinq dernières années, il n’y a pas eu de changement dans la line-up du groupe, aurait-il changé ?

Guns N’ Roses – Chinese Democracy (Live) :

Batushka :

Le groupe polonais de Black Metal, Batushka, a eu une histoire étrange qui ressemble à celle de Queensrÿche et Geoff Tate où il y avait deux groupes différents portant le même nom qui se produisaient en même temps. Tout a commencé lorsque Krzysztof Drabikowski qui a formé le groupe en 2015 est devenu insatisfait de la qualité des performances live du groupe. Il a viré le batteur Marcin “Beny” Bielemiuk, puis a eu un énorme désaccord avec le chanteur Bartłomiej Krysiuk. Bartłomiej, qui était également le propriétaire du label sur lequel Batushka était signé, il a alors décidé d’utiliser l’anonymat du groupe à son avantage.

Il a enregistré le nouvel album sans Krzysztof Drabikowski, qui voulait retarder sa sortie, et a renvoyé le maître à penser original du groupe de son propre projet. Naturellement, Krzysztof a décidé de combattre cette injustice et a intenté un procès à son ancien camarade de groupe. Pour faire court, il y a maintenant deux versions de Batushka qui existent en même temps et qui sortent même des albums en même temps. C’est assez bizarre…

Batushka – Chapter I : The Emptiness – Polunosznica (Полунощница) :

1 Commentaire

  1. Bonjour, la démarche de viré tout ses musiciens est rare et le seul cas concret que je connaisse c’est bien évidemment celui de Sister of Mercy. Le seul membre permanent étant le co créateur ( Andrew Eldritch ) et une une boîte à rythmes baptisée Doktor Avalanche. Cette démarche a d’ailleurs était très prolifique pour la musique new waves des années 80 puisque les ex. membres ont créer des groupes connues (The Mission entre autres)
    Pour Ghost j’avais lu sur votre site je crois que c’est pour une question de royalties qu’ils se sont retrouver devant les tribunaux et que le chanteur a du re-créer un line-up.
    Gun’n’roses j’ai surtout l’impression que c’était axl rose que s’auto viré tout seul quand il m’était un terme prématurément aux concerts du groupe.

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : ultimate-guitar.com