MetalZone débarque sur ton mobile !

Le frontman de Opeth se souvient de la fois où il a pensé que "ces salauds" de In Flames l'avaient plagié

à 9 h 01 min
Lecture 3 min.
Mikael Åkerfeldt de Opeth va faire la bande-son de la série Clark de Netflix

Lors d’une conversation avec Metal Hammer, le chanteur/guitariste de Opeth, Mikael Akerfeldt, est revenu sur la période entourant l’album phare du groupe, Blackwater Park, sorti en 2001.

Revenant sur certaines des influences musicales qu’il a utilisées sur cet opus, Mikael a commenté : “Il y avait presque une course entre les membres de la communauté Metal. Il s’agissait de trouver de nouvelles influences. Je me souviens avoir entendu In Flames lorsqu’ils ont incorporé des parties acoustiques et je me suis dit ‘Ces salauds’, comme s’ils essayaient de nous voler notre son… malgré le fait qu’ils n’avaient certainement jamais entendu parler de nous !”

“Chaque fois qu’un groupe faisait quelque chose de non traditionnel, nous étions stressés, comme si nous devions aller un peu plus loin. Ils font des chansons de trois minutes, nous devons faire des chansons de 30 minutes.”

Se concentrant sur le nouveau label du groupe à l’époque, Music for Nations, et les “négociations de contrat agressives” qui ont suivi, le musicien a ajouté : “Ils nous ont kidnappés ! Nous étions censés être avec Peaceville pour cinq ou six disques et nous en avions fait un, mais Hammy [Paul Halmshaw, fondateur/propriétaire de Peaceville] m’a appelé un jour et m’a dit que Music for Nations menaçait de retirer son soutien à Peaceville si Opeth ne signait pas avec eux.”

“Je suis un gars très loyal, alors j’ai voulu soutenir Hammy. Mais en même temps, il y avait une partie superficielle de moi qui pensait : ‘Je suis maintenant sur le même label que Manowar, Mercyful Fate et Metallica‘. J’étais flatté, mais aussi en colère parce que nous n’avions pas notre mot à dire.”

Dans une autre interview pour Guitar World, Akerfeldt a parlé plus en profondeur du contexte dans lequel l’album a été créé. Il a déclaré en partie : “C’est bizarre de parler de ces chansons maintenant qu’elles ont 20 ans.”

“Je vivais dans un petit appartement d’une chambre à coucher et je n’avais pas grand-chose pour moi ou pour le groupe. Nous avions fait quatre disques auparavant et cela n’avait pas donné grand chose. Je veux dire, les gens qui nous aimaient nous aimaient vraiment, mais ils étaient trop peu nombreux.”

“On n’a jamais eu de retour ou d’aide. Donc pour moi, notre avenir était sombre… tout comme la musique ! Je n’avais pas de grands espoirs, mais j’étais fier de la musique que j’avais écrite. Je m’étais aussi fait à l’idée que nous ne réussirions peut-être jamais. Lorsque nous avons commencé, j’étais jeune et je pensais qu’un contrat d’enregistrement signifiait que tout était pratiquement gagné… Je n’étais pas tellement un raté après tout ! Mais cela ne s’est pas avéré vrai. On avait fait quatre albums et j’étais un vrai loser [rires].”

L’édition du 20e anniversaire de Blackwater Park est sortie le 16 juillet. Plus d’informations sont disponibles sur opethblackwaterpark.com.

Opeth – Blackwater Park :

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Source : ultimate-guitar.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Baptize

Atreyu
Baptize

Par Tetralens, le 02/07/2021
Light The Torch annonce son nouvel album, You Will Be The Death Of Me (détails & single)

Light The Torch
You Will Be The Death Of Me

Par Tetralens, le 29/06/2021
Born Of Osiris annonce son nouvel album, Angel Or Alien (détails & single)

Born Of Osiris
Angel Or Alien

Par Adrien, le 25/06/2021
Plus d'actus sur Opeth
L'actu Metal Progressif