Le bassiste de Jinjer à propos de la chanteuse Tatiana Shmayluk : "La société rejette les gens comme elle"

à 13 h 55 min
Lecture 2 min.
Jinjer a terminé son nouvel album
© Alina Chernohor (Presse)

Jinjer sort son nouvel album, intitulé Wallflowers, aujourd’hui via Napalm Records !

La chanson éponyme, que vous pouvez écouter plus bas, aborde directement le thème principal de l’album : les difficultés de Tatiana Shmayluk en tant qu’introvertie.

La chanteuse en a parlé dans une nouvelle interview pour Revolver Mag : “J’ai rencontré beaucoup de gens qui n’ont aucune idée de ce qu’est l’extraversion ou l’introversion. Je l’explique dans cette chanson pour qu’avec un peu de chance, les gens puissent s’identifier.”

“L’introversion peut être considérée comme un problème pour les personnes qui pensent que quelque chose ne va pas chez elles. Si tu fais tapisserie à l’école, par exemple, les gens se moquent de toi et te maltraitent. Quand tu grandiras, tu te rendras compte que tu es simplement né comme ça.”

Le bassiste Eugene Abdukhanov a poursuivi : “La société rejette les gens comme elle. La société rejette les gens qui sont introvertis. Ils pensent qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez ces personnes parce qu’elles ne font pas partie du troupeau.”

Shmayluk a ajouté : “C’est vrai. J’ai eu du mal à me faire accepter par la plupart des gens.”

C’est sans doute pour cela qu’elle se sent si proche de ses camarades de groupe à Jinjer. “Ce sont mes meilleurs amis et presque mes seuls amis”, a-t-elle révélé.

“C’est vraiment difficile pour moi, en tant qu’introvertie, de trouver de nouveaux amis. La plupart des gens veulent que vous soyez un livre ouvert. Ils veulent que vous blablatiez tout le temps. C’est comme ça qu’ils obtiennent des informations sur vous. Or, vous devez apprendre à me lire si vous voulez me connaître, et la plupart des gens sont trop paresseux pour le faire.”

“Ils veulent que tout soit rapide”, a ajouté Abdukhanov. “Nous vivons dans une société de consommation, et les gens sont des consommateurs même dans les relations. D’une certaine manière, on pourrait dire que cet album est comme un manuel pour traiter avec les introvertis.”

“Si vous êtes patient avec un introverti, vous découvrirez un trésor”, a conclu Shmayluk. “Vous aurez un ami pour la vie. Je pense qu’il faut un an ou deux pour apprendre à me connaître, et ensuite, mec… tu ne peux plus me faire taire !”

Jinjer – Wallflower :

Tags : Metalcore Jinjer
Source : revolvermag.com
Articles les plus récents
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Master of Reality

Black Sabbath
Master of Reality

Par Robert Bonham, le 25/06/2022
Dans le même sang

Trust
Dans le même sang

Par SixxMars013, le 09/06/2022
Fear Inoculum

Tool
Fear Inoculum

Par Dabdoob, le 31/05/2022
Plus d'actus sur Jinjer
L'actu Metalcore