Burzum (le projet de Black Metal) figure sur la liste noire des groupes "dangereux" publiée par Facebook

à 13 h 25 min
Lecture 2 min.
Burzum (le projet de Black Metal) figure sur la liste noire des groupes "dangereux" publiée par Facebook

Burzum figure sur une “liste d’individus et d’organisations dangereux” récemment divulguée à partir d’une collection de documents internes de Facebook.

La liste noire de Facebook, qui comprend des centaines d’artistes musicaux, a été publiée dans son intégralité par la source d’information à but non lucratif The Intercept.

Selon The Intercept, le comité de surveillance interne de Facebook a déjà recommandé la publication de la liste des personnes et organisations dangereuses (Dio) du géant des réseaux sociaux par le passé, et ce pas plus tard qu’en août. Cependant, Facebook a tout de même choisi de ne pas rendre publique sa liste DIO.

“The Intercept a examiné une photo de la liste DIO complète et publie aujourd’hui une reproduction de la liste dans son intégralité, avec seulement des notes et des modifications mineures pour améliorer la clarté”, écrit la source. “[The Intercept] publie également un document de politique générale associé, créé pour aider les modérateurs à décider quelles publications supprimer et quels utilisateurs sanctionner.”

La majorité des groupes musicaux figurant sur la liste DIO de Facebook semblent être des “groupes néonazis” du monde entier, dont beaucoup sont basés en Allemagne et en Europe occidentale. Burzum figure dans la liste des “groupes haineux” de la liste DIO de Facebook, très probablement en raison des convictions politiques et sociales de Varg Vikernes.

La liste complète peut être consultée ici (les artistes musicaux sont présentés à partir de la page 27).

Varg Vikernes a été condamné pour incitation à la haine raciale en 2014 après avoir attaqué les musulmans et les juifs sur son blog. Vikernes a été condamné à six mois de prison avec sursis et à une amende d’environ 6 400 euros. Le cerveau de Burzum a également passé 16 ans en prison pour le meurtre du guitariste de Mayhem, Euronymous.