Les reviews utilisateurs sont de retour !

Une organisatrice du Bloodstock critiquée pour ses "commentaires transphobes", certains membres du personnel du festival démissionnent

à 13 h 36 min
Lecture 2 min.
Une organisatrice du Bloodstock critiquée pour ses "commentaires transphobes", certains membres du personnel du festival démissionnent
© Bloodstockfestivals, YouTube

Vicky Hungerford, l’une des principales responsables de l’organisation du festival britannique de Metal extrême Bloodstock, a été vivement critiquée au cours des dernières 48 heures pour des “commentaires transphobes” qu’elle a tenus sur les réseaux sociaux.

Bien que le post ait été supprimé depuis, MetalSucks a révélé que Vicky Hungerford a utilisé les réseaux sociaux jeudi 14 octobre pour montrer son mépris pour la pratique consistant à “spécifier ses pronoms préférés”, en déclarant qu’elle supprimerait tous les e-mails qui lui seraient adressés de cette manière.

Dans une explication ultérieure sur Twitter, Mme Hungerford a déclaré que le message représentait sa “frustration de voir que certaines personnes se sentent maintenant obligées de signer avec un pronom, et pas nécessairement parce qu’elles le veulent” : “Je m’excuse pour la façon dont je l’ai dit et la façon dont j’ai perçu [cette pratique]. Je suis une personne compatissante, gentille et inclusive et, pour moi, c’est une partie importante de ce qu’est, ou devrait être, la communauté Metal.”

Dans un tweet antérieur, fait quelques heures avant les excuses plus officielles, elle a dit : “Il semble donc que mon dernier tweet ait offensé des gens et ce n’était PAS mon intention, j’ai supprimé mon tweet car certaines personnes étaient contrariées et je n’ai JAMAIS eu l’intention de contrarier qui que ce soit !”

Le “commentaire offensant” original, selon MetalSucks, était le suivant : “Si vous commencez à mettre vos pronoms préférés dans vos emails pour que je puisse me référer à vous en tant que il/elle ou iel, je mettrai vos emails à la poubelle…”

En conséquence, un des responsables du Bloodstock, Paul Watling – qui précise ses pronoms sur sa page Facebook – a quitté son poste en signe de protestation.

Des internautes ont d’ailleurs souligné le lien entre Bloodstock et la Fondation Sophie Lancaster, qui vise à “éradiquer les préjugés, la haine et l’intolérance partout dans le monde”.

MetalSucks rapporte que Hungerford a depuis quitté temporairement son poste au sein du Bloodstock.

Commentaires

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.

Tags : Heavy Metal
Source : metalsucks.net