Les reviews utilisateurs sont de retour !

Nita Strauss : "Dans les années 80, quand Mötley Crüe faisait la fête et tout ça, ils ne se souciaient pas de ce qu'il devait y avoir sur leur TikTok"

à 17 h 41 min
Lecture 3 min.
Nita Strauss parle du fait d'utiliser son corps pour promouvoir sa musique : "Je pense qu'il faut juste rester fidèle à soi-même"
© Crystal Huffman / Shutterstock.com

Lors d’une apparition sur Primordial Radio, Nita Strauss, la virtuose de la guitare qui mène une carrière solo parallèlement à sa position de guitariste d’Alice Cooper, a parlé des responsabilités d’un musicien moderne, affirmant que les choses ont beaucoup changé par rapport à l’ancien temps.

Parlant de sa routine quotidienne sur la route, Nita a déclaré (tel que transcrit et traduit par MetalZone.fr) : “Je ne suis plus du tout une fêtarde de nos jours.”

“Je suis tout le temps sur la route. Quand le concert est terminé, disons vers 22h30, j’aide mon équipe à charger les camions. Nous sommes tous dans la remorque en train d’emballer des trucs, de rouler des câbles, de ranger, d’organiser, etc. Cela prend environ une heure. Et ensuite, je vais généralement me coucher avant minuit.”

“Je me réveille tôt. J’ai toujours une tonne d’e-mails à traiter. Je fais de la musculation, je fais beaucoup de choses avant le show du lendemain. On fait six, sept shows par semaine sur ma tournée solo, donc je ne pourrais pas physiquement tenir le coup [si je ne faisais pas de la musculation et si je ne dormais pas assez].”

“Je ne bois plus, mais même si je le faisais, je ne pourrais pas me coucher tard comme avant, car j’ai trop de choses à faire. Je pense qu’une grande différence aujourd’hui est que les musiciens de 2021 et au-delà doivent être des entrepreneurs en plus d’être des musiciens. Il y a tellement de responsabilités – réseaux sociaux, contenu, presse et interviews, produits signatures/dérivés.”

“J’ai une page Patreon. J’ai lancé un défi de remise en forme. Il y a tellement de facettes différentes à être un musicien et un entrepreneur de nos jours, et vous ne pouvez tout simplement pas [ne pas dormir].”

“Dans les années 80, quand Mötley Crüe faisait la fête et tout ça, ils ne se souciaient pas de ce qu’il devait y avoir sur leur TikTok ou leur Instagram ; ils vivaient simplement leur vie.”

En octobre dernier, Nita Strauss a recruté David Draiman, le leader de Disturbed, pour un nouveau single, Dead Inside. Le duo a joué le titre en direct au Whisky A-Go-Go de Los Angeles le mois dernier.

Nita Strauss sur Primordial Radio :

À lire aussi : Gene Simmons de Kiss : "Rush a été l'un des premiers groupes à qui nous avons donné une chance - et le temps a montré que nous avions pris la bonne décision"

Nita Strauss – Dead Inside (ft. David Draiman of Disturbed) :

3 Commentaires

  1. Même si sur le fond,je suis d’accord avec Nita, je pense qu’elle ne peut pas comparer les années 80 et les années 2000: l’arrivée du numérique,des plateformes de téléchargement et des réseaux sociaux ont totalement bouleversé le paysage musical mondial ! Le hardrock est redevenu un courant underground, exceptés les cadors sexagénaires AC DC,Kiss, Scorpions et autres Deep Purple (j’en oublie !)… donc aucun rapport….autres temps, autres mœurs…

  2. Ca rejoint cette impression que je ressens avec la plupart des groupes post-millenium, de voir des employés et non des artistes sur scène. Pas étonnant que le rock’n’roll retourne au garage – je ne vois pas en quoi se préoccuper des thèmes à aborder ou faire du racolage en quasi-permanence sur les réseaux “sociaux” peut profiter à l’art, (voire à l’artiste).

Les publications ou les commentaires des utilisateurs ne reflètent pas les opinions de MetalZone, et aucun membre de l'équipe ne pourra être tenu responsable des propos des utilisateurs. Tout commentaire ne respectant pas la loi sera supprimé. Vous pouvez nous contacter pour signaler un commentaire abusif.