Ozzy Osbourne dit que "tout est foutrement ridicule" aux États-Unis : "Je ne veux pas mourir en Amérique"

à 9 h 31 min
Lecture 3 min.
Ozzy Osbourne a terminé son nouvel album et en est "très heureux"
© Ross Halfin (Presse)
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O

Ozzy Osbourne et sa femme Sharon ont entamé les démarches pour retourner au Royaume-Uni au printemps dernier. À l’époque, ils avaient invoqué la hausse des impôts pour justifier leur décision de quitter Los Angeles.

Toutefois, lors d’un récent entretien avec The Observer, Sharon a confirmé que ni les impôts ni les problèmes de santé d’Ozzy n’étaient la vraie cause de ce déménagement.

D’autres préoccupations ont joué un rôle plus important, comme elle l’a déclaré : “Je savais que les gens penseraient que [la santé d’Ozzy] était la raison du déménagement. Ce n’est pas le cas. C’est juste une question d’époque. L’Amérique a changé de façon si radicale. Ce ne sont plus du tout les États-Unis d’Amérique. Il n’y a rien d’uni. C’est un endroit très étrange en ce moment.”

Ozzy lui-même a ajouté : “Tout est foutrement ridicule là-bas. J’en ai marre des gens qui se font tuer tous les jours. Dieu sait combien de personnes ont été abattues lors de fusillades dans des écoles. Et il y a eu cette fusillade de masse à Vegas lors d’un concert… C’est complètement fou.”

“Et je ne veux pas mourir en Amérique. Je ne veux pas être enterré à Forest Lawn. Je suis anglais. Je veux rentrer dans mon pays. Ceci dit, si ma femme me disait qu’on doit aller vivre à Tombouctou, j’irais. Mais, non, il est juste temps pour moi de rentrer à la maison.”

L’interview a également évoqué le retour surprise d’Ozzy sur scène avec Tony Iommi, qui a eu lieu au début du mois lors des Jeux du Commonwealth.

Ensemble, les pionniers du Heavy Metal ont joué la célèbre chanson Paranoid de Black Sabbath lors de la cérémonie de clôture de cet événement, qui s’est déroulé dans la ville natale de leur ancien groupe, à Birmingham, au Royaume-Uni.

Maintenant qu’Ozzy est de retour en Angleterre, sa maison a été adaptée à ses besoins, avec de nouvelles installations pour améliorer sa qualité de vie, largement affectée par sa maladie de Parkinson et sa dernière opération lourde qu’il a subie en raison de problèmes de colonne vertébrale et de lésions nerveuses.

En 2020, Osbourne a fait un retour triomphal avec Ordinary Man, son premier album réalisé complètement sobre.

Aujourd’hui, Osbourne se prépare à sortir un nouvel album solo, Patient Number 9, prévu pour le 9 septembre via Epic Records.

Vous pouvez (ré)écouter le dernier single, Degradation Rules, avec Tony Iommi, ci-dessous.

Produit une fois de plus par Andrew Watt, Patient Number 9 comporte des performances de Chad Smith (Red Hot Chili Peppers), Robert Trujillo (Metallica), Duff McKagan (Guns N’ Roses), Taylor Hawkins (Foo Fighters), Chris Chaney (Jane’s Addiction), Zakk Wylde (Black Label Society), Mike McCready (Pearl Jam) et bien d’autres.

Ozzy Osbourne – Degradation Rules (ft. Tony Iommi) :

-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O -20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus récents
-20% sur Guitar Pro avec le code: MZ2O
Articles les plus vus
Les dernières reviews
Ozzy Osbourne sort la chanson éponyme de son nouvel album, Patient Number 9, avec Jeff Beck comme invité

Ozzy Osbourne
Patient Number 9

Par TonyOsbourne13, le 19/09/2022
Van Halen

Van Halen
Van Halen

Par Kingeddie, le 18/09/2022
Led Zeppelin II

Led Zeppelin
Led Zeppelin II

Par SixxMars013, le 18/09/2022
Plus d'actus sur Ozzy Osbourne
L'actu Heavy Metal