Les Pink Floyd sont accusés d'exploiter les artistes avec un concours d'animation pour The Dark Side Of The Moon

à 16 h 45 min
Lecture 3 min.
Les Pink Floyd remercient leurs fans après avoir récolté un demi-million de livres sterling grâce à leur single caritatif
© Presse

En début de semaine, Pink Floyd a publié un nouveau logo célébrant le 50e anniversaire de The Dark Side Of The Moon, qui a dérouté certains fans, lesquels ont juré de ne plus jamais écouter le groupe. Et à présent, Pink Floyd s’est attiré les foudres des créatifs en lançant une invitation aux animateurs afin qu’ils participent à un concours visant à créer de nouveaux clips offrant “une nouvelle interprétation visuelle” des chansons de l’opus susmentionné.  

Le concours, organisé en collaboration avec le British Film Institute (BFI), a suscité la colère de plusieurs artistes en raison d’une clause en petits caractères stipulant que les musiciens britanniques et le BFI seront propriétaires des projets et auront tous les droits de monétisation relatifs à ceux-ci.

Le concours a été lancé il y a un peu plus d’une semaine, le 19 janvier, avec une vidéo présentée par le batteur Nick Mason (que vous pouvez voir plus bas).

Le concours se présente comme une formidable opportunité pour les animateurs, jeunes ou confirmés, et promet des prix en espèces d’un montant total de 235 000 livres sterling, avec un prix de 10 000 livres sterling pour l’artiste créant le projet gagnant pour chaque chanson, et un premier prix de 100 000 livres sterling. En outre, tous les gagnants verront leurs vidéos mises en ligne sur la chaîne YouTube officielle de Pink Floyd.

Cependant, certaines personnes ont contesté les clauses 23 et 24 des conditions générales du concours (que vous pouvez voir dans l’un des tweets ci-dessous).

Joaquín Baldwin, directeur artistique et maquettiste, qui a travaillé sur Zootopia, Frozen, Encanto, et plus encore, a écrit sur Twitter : “Donc, vous donnez de l’argent de poche pour peut-être des centaines de clips vidéo, dont vous posséderez tous les droits d’auteur, en demandant à la plupart des étudiants et des artistes prometteurs que vous voulez tant soutenir de travailler gratuitement…”

L’auteur de bandes dessinées Dave Scheidt a également tweeté : “La personne qui gère ces comptes sur les réseaux sociaux est payée. La personne qui a trouvé cette idée débile est payée. Pink Floyd est payé. Pourquoi faire travailler gratuitement un animateur ou un cinéaste ? La visibilité ne permet pas de payer le loyer.”

Il a ajouté : “Ils pourraient offrir un million de dollars, cela ne change rien au fait qu’ils demandent aux gens de travailler gratuitement avec une chance infime d’être payés pour leur temps et leur travail. Ce n’est pas comme ça que fonctionne l’animation ou l’art professionnel. C’est de l’exploitation.”

Vidéo des Pink Floyd :

À lire aussi : The Reason de Hoobastank atteint 1 milliard de streams sur Spotify

Message de Joaquín Baldwin :

Messages de Dave Scheidt :

Articles les plus récents
Articles les plus vus
Plus d'actus sur Pink Floyd
L'actu Rock